Opération de déminage au large de Palavas-les-flots

Déminage en mer illustration / © Maxppp
Déminage en mer illustration / © Maxppp

Les plongeurs démineurs de la marine nationale interviendront demain matin au large de Palavas-les-Flots pour détruire des roquettes de la dernière guerre. La navigation, la baignade, le mouillage et la plongée sous-marine seront interdites aux abords dans la zone concernée.

Par Laurence Creusot

Une équipe du Groupement des plongeurs Démineurs (GPD) de la Méditerranée (Marine Nationale), placée sous l’autorité du Préfet maritime, interviendra dans le Golfe d’Aigues-Mortes demain matin entre 8 h 00 et midi. Il s'agit de détruire quatre munitions découvertes fortuitement fin septembre par le Chasseur de mines Tripartites Capricorne qui procédait à l’évacuation d’obus historiques sur le même site.

Après une plongée de reconnaissance effectuée pour confirmer le type d’engin, des roquettes de la dernière guerre, et évaluer leur dangerosité, les plongeurs démineurs procéderont à leur neutralisation. Ils doivent effectué au préalable des procédures d’effarouchement pour éloigner la faune.

Navigation interdite

Pour éviter tout danger sur la zone concernée, l’arrêté du Préfet maritime n° 244/2016 réglemente la navigation, la baignade, le mouillage et la plongée sous-marine aux abords des communes de Palavas-Les-Flots et de Mauguio (Carnon).
La baignade est interdite sur toute la zone jusqu'à la fin des opérations de déminage. / © Franck Detranchant
La baignade est interdite sur toute la zone jusqu'à la fin des opérations de déminage. / © Franck Detranchant
Il est consultable sur le site de la Préfecture maritime de la Méditerranée. Aussi, l’arrêté du Maire de la commune n° 228/2016 interdit temporairement la baignade, les activités nautiques, les engins de plage et les engins non-immatriculés dans la bande littorale des 300 mètres.


Sur le même sujet

Sète : les daurades de la discorde

Les + Lus