Les ours des Pyrénées n'ont pas encore rejoint leur tanière pour l'hiver

© ONCFS Equipe Ours / Réseau ours Brun
© ONCFS Equipe Ours / Réseau ours Brun

Le rythme biologique de l'ours s'adapte à chaque saison. Pour passer l'hiver, il se met en hivernation. Un état entre sommeil et faible activité qui lui permet de garder ses forces au plus dur de l'année. En octobre, les ours des Pyrénées étaient encore bien éveillés.

Par Emmanuelle Gayet

Ce n'est pas encore l'heure de rejoindre la tanière. Les ours des Pyrénées en ont décidé ainsi. Il faut dire que la météo particulièrement clémente des dernières semaines leur donne raison. On peut ainsi observer sur les images des caméras automatiques installées par le réseau du suivi de l'ours dans les Pyrénées que les sorties et les balades étaient en octobre encore à l'ordre du jour.
Même pour les plus jeunes. La première séquence de la viédo montre une ourse accompagnée de ses trois oursons. Celle-ci a été enregistrée sur le territoire de la commune de Bonac Iratein en Ariège.
Le reste de la vidéo fait apparaître un Néré dans les Pyrénées-Atlantiques en pleine forme mais toujours aussi seul (en manque de femelle) et plusieurs autres plantigrades dont le doyen Piros en pleine agitation en territoire haut-garonnais.

Ours des Pyrénées novembre

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sauvetage en Lozère : un spéléo blessé a passé la nuit coincé dans la grotte de la Clujade

Près de chez vous

Les + Lus