Perpignan : système d'alerte, digues et campagne d'information, la lutte contre les inondations s'intensifie à l'automne

Les pompiers au secours des personnes sinistrées par les inondations. / © France 3 LR
Les pompiers au secours des personnes sinistrées par les inondations. / © France 3 LR

L'automne est la saison la plus à risque pour les épisodes méditerranéens, ces violents orages très localisés qui dévastent tout sur leur passage. Une campagne nationale de prévention des inondations est lancée. Dans les Pyrénées-Orientales, 38% de la population vit dans une zone inondable.

Par Carine Alazet

Il y a 20 ans, à Estagel, dans les Pyrénées-Orientales, la Grave, petit ruisseau qui traverse le village, déborde et dévaste tout sur son passage. Deux habitants trouvent la mort dans ces inondations.

Depuis, pour Roger Ferrer, le maire d'Estagel, l'automne est toujours une période d'angoisse.

La commune a fait de nombreux travaux et mis en place un système d'alerte par sms et appel téléphonique, enclenché en cas d'alerte orange.

Toutes les personnes de la commune qui ont bien voulu communiquer leur coordonnées sont prévenues en pré-alerte. Et ensuite par une alerte définitive s'il y a des gros risques d'inondations - Roger Ferrer, maire d'Estagel.

Dans ce reportage d'Aude Chéron et Céline Llambrich, retrouvez les efforts mis en place par les communes d'Estagel et de Canet-en-Roussillon pour protéger leurs populations.
 


Plus récemment, personne n'a oublié les inondations de l'Aude, autour de Villegailhenc et Trèbes, près de Carcassonne.
Des communes dévastées par des pluies diluviennes dans la nuit du 14 au 15 octobre 2018, 14 personnes y ont perdu la vie.

Dans la vidéo ci-dessous, extraite d'un reportage de France 3 Occitanie, vous pouvez revoir les images des inondations de l'Aude vues du ciel, filmées par VA Drone.
 
Les images de l'Aude après les inondations d'octobre 2018
Dans la nuit du 14 au 15 octobre 2018, des pluies torrentielles ont dévastées plusieurs communes audoises autour de Carcassonne, comme Trèbes et Villegailhenc.


Des épisodes méditerranéens de plus en plus fréquents?


Des épisodes méditerranéens comme ceux-ci, Météo France en recense 3 à 6 chaque année. Tous ne font heureusement pas autant de dégâts.

Selon la définition de Météo France, il s'agit de "violents systèmes orageux  qui apportent des précipitations intenses (plus de 200 mm* en 24 heures) sur les régions méditerranéennes".

L'équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures ou quelques jours.

"Les épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d'air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée qui peuvent générer des orages violents parfois stationnaires", précise Météo France sur son site internet.
 

Ils se produisent de façon privilégiée en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation.


En Occitanie, les départements de l'Aude, de l'Hérault, du Gard et des Pyrénées-Orientales sont particulièrement concernés.

Pour Ghislaine Verrhiest-Leblanc, de la mission interrégionale sur les inondations (MIIAM), il va bien falloir apprendre à vivre avec des orages de plus en plus violents.

La Méditerranée est vraiment très chaude. C'est ce qui génère cette atmosphère humide qui va créer ces orages très violents. De plus en plus on va être surpris par des phenomène extrêmement violents. L'impensable est à venir.

Une campagne d'information sur les bons comportements


Les ministères de la transition écologique et de l'intérieur ont lancé hier jeudi 12 septembre leur nouvelle campagne d'information nationale sur les risques pluies - inondations et les bons comportements à adopter.
 

Des encarts dans les journaux et des spots vidéos vont être diffusés tout au long de l'automne.

A Marseille, la mission interrégionale « Inondation Arc Méditerranéen » (MIIAM) de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) a conçu 5 clips, sur le modèle des messages de prévention de la sécurité routière.


 

Sur le même sujet

Les + Lus