Cet article date de plus de 5 ans

Un policier mis en examen et écroué pour l'assassinat de son ex-compagne à Alès

Un policier a été mis en examen pour assassinat et écroué, pour avoir tué samedi son ex-compagne à Alès, dans le Gard, a-t-on appris, auprès de la procureure de Nîmes, Laure Beccuau. L'enfant du couple, âgé de 3 ans, se trouvait à l'arrière du véhicule, lorsque le policier a fait feu à 3 reprises.
Nîmes - Hôtel de police - archives
Nîmes - Hôtel de police - archives © F3 LR

Selon les premiers éléments de l'enquête sur ce drame familial, le policier âgé de 35 ans a suivi son ex-compagne, la forçant à immobiliser son automobile sur la rocade d'Alès, avant un rond-point. Il a alors tiré 3 fois, à bout portant sur la jeune conductrice, âgée de 25 ans, atteinte à la tête.
Il a ensuite pris le petit garçon resté dans la voiture et s'est rendu au commissariat de la ville où il s'est constitué prisonnier.

La préméditation a donc été retenue contre lui. Il est mis en examen pour assassinat et a été écroué.

L'autopsie de la victime doit avoir lieu mardi.

L'enquête doit notamment déterminer si la jeune femme a été tuée avec l'arme de service du policier et dans quelles conditions il la portait sur lui, au moment du drame.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité criminalité enquêtes justice