• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pour aider les producteurs, les grandes surfaces invitées à mettre en valeur l'ail français

© MaxPPP
© MaxPPP

La filière de l'ail en Midi-Pyrénées, serait en "danger" selon les producteurs. Leur cri d'alarme a été entendu. Le médiateur du gouvernement (saisi dans ce dossier) encourage les grandes surfaces à faire la part belle à la production made in France.

Par Pascale Lagorce

Face aux craintes des producteurs d'ail notamment en Midi-Pyrénées et pour faire face à la concurrence espagnole et chinoise de plus en plus rude, le médiateur du gouvernement demande aux grandes surfaces de mettre en avant la production française dés le mois d'Août 2014. L’ail (ail blanc, ail violet, ail de Lautrec) est une production importante en Midi-Pyrénées, avec par exemple 8 678 tonnes produites en 2008 soit 44% de la production française.
La production de l'ail en France en quelques chiffres : une surface cultivée de 2 400 ha. Une production avoisinant les 20 000 tonnes. 3 régions représentent 80% de la production nationale : Midi-Pyrénées (1ère région de production), Rhône-Alpes et PACA. Les 20% restants sont cultivés en Auvergne et en région Nord-Pas-de-Calais.

Le médiateur des relations commerciales agricoles recommande aux enseignes de la grande distribution et aux négociants qui les approvisionnent de mettre en avant la production de l’ail français dès le mois d’août 2014. Cette recommandation est formulée à l’occasion de la mise en marché de la récolte 2014 qui s’annonce de bonne qualité avec des volumes modérés.

En vidéo, le reportage de Julie Valin et Juliette Meurin sur la production d'ail en Lomagne :
Pour aider les producteurs, les grandes surfaces invitées à mettre en valeur l'ail français

Les enseignes nationales ont accueilli favorablement cette recommandation et se sont engagées à mettre en avant l'ail français « nouveau » dans leurs linéaires, charge aux négociants de les approvisionner en conséquence dès le début de la campagne.

L’Association Nationale Interprofessionnelle de l’ail (ANIAIL) avait saisi  le médiateur pour l'alerter sur les difficultés que les producteurs français peuvent rencontrer pour obtenir de la grande distribution des conditions permettant un écoulement satisfaisant de leur production.
L’ail français se commercialisait traditionnellement de début août jusqu’au mois de janvier mais cette plage de commercialisation s’est fortement réduite ces dernières années, l’ail français étant notamment peu présent dans les magasins au mois d’août et en fin d’année, ce qui peut expliquer en partie les difficultés rencontrés par les producteurs français.


Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : Henri Joyeux s'en défend

Les + Lus