Catalogne : Barcelone a vécu une nuit de chaos, l'AP7 et l'A9 rouvertes entre Perpignan et l'Espagne

Barcelone (Espagne) - manifestation et violence toute la nuit dans les rues de la capitale de la Catalogne - 18 octobre 2019. / © Pierre Berthuel / Le Pictorium
Barcelone (Espagne) - manifestation et violence toute la nuit dans les rues de la capitale de la Catalogne - 18 octobre 2019. / © Pierre Berthuel / Le Pictorium

De violents affrontements entre militants indépendantistes radicaux et forces de l'ordre ont provoqué des scènes de chaos vendredi soir dans le centre de Barcelone. La manifestation pacifique contre la condamnation de 9 dirigeants indépendantistes l'après-midi avait réuni plus de 500.000 personnes.

Par FD avec afp


Après des heures de guerre de positions près du commissariat central entre radicaux lançant des pierres ou des objets métalliques et forces de l'ordre répondant par tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes, les troubles se sont ensuite étendus au reste du centre-ville.

De nombreux feux ont été allumés, notamment sur la Place de Catalogne en haut des célèbres Ramblas, et des barricades élevées dans de nombreuses rues par des centaines de manifestants masqués ou casqués, criant "les rues seront toujours à nous". La police a aussi utilisé un canon à eau à leur encontre.
 
Barcelone (Espagne) - manifestation et violence toute la nuit dans les rues de la capitale de la Catalogne - 18 octobre 2019. / © Pierre Berthuel / Le Pictorium maxppp
Barcelone (Espagne) - manifestation et violence toute la nuit dans les rues de la capitale de la Catalogne - 18 octobre 2019. / © Pierre Berthuel / Le Pictorium maxppp

Dans cette ville très prisée des touristes internationaux, la police régionale a conseillé en anglais sur son compte Twitter de "ne pas approcher" des zones du centre-ville en raison d'"actes violents et de sérieux incidents".

Au total, selon les services d'urgence, près de 500 personnes ont été blessées depuis le début de la semaine dans la région dont 60 vendredi soir à Barcelone.
 
 

L'autoroute entre France et Espagne rouverte à 14h


En raison de manifestations, de la grève générale en Espagne et de la coupure de l’Autoroute AP7 côté espagnol, l’autoroute A9 a été totalement fermée à la circulation, durant plus de 30 heures, entre Perpignan et la frontière.
Elle a rouvert ce samedi vers 14h.

 

Des déviations ont été mises en place mais avec de gros bouchons sur les routes nationales.
  • Sortie obligatoire à Perpignan Sud (n°42) pour les voitures et entrée interdite pour tous les véhicules (suivre l’itinéraire de déviation S13, route départementale 914)
  • Sortie interdite (aux poids lourds) et entrée interdite (à tous les véhicules) à Sigean (n°39)
  • Entrées interdites au Boulou (n°43) et Perpignan Nord (n°41) pour tous les véhicules
  • Pour les poids lourds, entrée interdite et sortie obligatoire à l’échangeur de Leucate (n°40)

L’accès à l’Espagne est impossible depuis le département des Pyrénées-Orientales pour les poids lourds.

Pour les poids lourds en direction de l’Espagne, de nouveaux itinéraires ont été mis en place :
  • Pour les poids-lourds à partir de Narbonne, suivre l'A61 puis l’A64 ; sortir à Montréjeau-Luchon (n°17) puis suivre la N125 vers Saint Béa puis vers l'Espagne.
  • Pour les poids-lourds arrivant du Sud-Ouest, suivre l’A64 direction Bayonne puis l’A63 direction Hendaye.
Cet événement entraîne de fortes perturbations de circulation dans le secteur entre Perpignan et la frontière espagnole. On note toujours un bouchon de poids lourds de 18 km en amont de la zone frontalière, en direction de l’Espagne.
 

Face à cette situation, il est recommandé de reporter tout déplacement en direction de l’Espagne par les Pyrénées-Orientales jusqu’à nouvel ordre.

Il est impossible de savoir combien de temps vont durer les manifestations en Espagne.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus