• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Catalogne : 750 000 personnes ont manifesté pour la liberté des dirigeants indépendantistes

Des dizaines de milliers de manifestants ont participé à la manifestation en faveur des dirigeants séparatistes à Barcelone - 11 novembre / © AFP / Josep Lago
Des dizaines de milliers de manifestants ont participé à la manifestation en faveur des dirigeants séparatistes à Barcelone - 11 novembre / © AFP / Josep Lago

750 000 manifestants ont empli samedi une avenue du centre de Barcelone pour réclamer la remise en liberté de dix dirigeants indépendantistes catalans incarcérés.

Par JM avec AFP

Cette mobilisation devait servir de test pour le mouvement indépendantiste, après l'échec de la déclaration unilatérale d'indépendance du 27 octobre et avant des élections cruciales pour la région convoquées le 21 décembre.

Sur les deux banderoles de tête écrites en catalan, on lisait "liberté pour les prisonniers politiques" et "nous sommes une république". Des proches des dirigeants incarcérés marchaient devant.

Les manifestants ont empli toute une avenue débouchant sur la plage de Barcelone. Ils brandissaient des pancartes "SOS démocratie" et de nombreux drapeaux indépendantistes ou scandaient le slogan "liberté".

Parmi les manifestants, des militants catalans venus de Perpignan en bus. 

Des manifestants ont pris le bus en début d'après-midi à Perpignan pour rejoindre Barcelone - 11 novembre 2017 / © France 3 LR
Des manifestants ont pris le bus en début d'après-midi à Perpignan pour rejoindre Barcelone - 11 novembre 2017 / © France 3 LR


La manifestation a été convoquée par deux puissantes organisations séparatistes - l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium - pour appeler à la remise en liberté de leurs deux dirigeants incarcérés, ainsi que la libération de huit ex-membres du gouvernement catalan destitué à la suite de la déclaration d'indépendance.

Le président de l'exécutif catalan destitué, Carles Puigdemont - visé par un mandat d'arrêt européen à la demande de la justice espagnole - a appelé les indépendantistes à faire entendre une "clameur commune" lors de cette manifestation. Lui-même se trouve à Bruxelles depuis le 30 octobre avec quatre ex-membres de son gouvernement.


A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier Danse : où va la danse contemporaine aujourd'hui ?

Les + Lus