Coupe du monde de biathlon : 5e au sprint, le Catalan Martin Fourcade rassure

Archives - Martin Fourcade en mars 2019 / © Pierre Teyssot / Maxppp
Archives - Martin Fourcade en mars 2019 / © Pierre Teyssot / Maxppp

Après une saison terrible en 2018-2019, Martin Fourcade semble revenir en meilleure forme. En atteste, plus que sa 5e place au sprint individuel à Ostersund en Suède, sa bonne performance au ski. Le début de la reconquête ?
 

Par Richard Duclos

Il n’a pas fini premier, n’a pas fini non plus sur le podium, mais Martin Fourcade a néanmoins livré une prestation rassurante pour la première course individuelle de l’année, à l’occasion de l’épreuve du sprint lors de la Coupe du monde de biathlon, dimanche 1er décembre en Suède. Il y a un an, cette cinquième place pour un athlète au palmarès long comme un bâton de ski aurait eu de quoi faire rager. Mais la saison 2018-2019 a été tellement catastrophique pour le Catalan qu’être aussi près du top 3 est aujourd’hui plutôt bon signe pour lui.

D’autant que le septuple vainqueur de la Coupe du monde a réalisé le deuxième meilleur temps au ski, juste derrière son grand rival, le Norvégien Johannes Boe (vainqueur du sprint et tenant du gros globe de cristal). Solide sur les skis, Martin Fourcade a tenu le rythme, ce qui s’annonce prometteur pour la suite.
 



Deux erreurs au tir debout


Ce sont deux erreurs au tir debout (8/10 au total à la carabine) qui lui coûtent la lutte pour la victoire. La veille déjà, il avait eu des difficultés au tir, avec quatre fautes lors du relais mixte. Les Français avaient terminé à une décevante septième place, payant cher le mauvais départ de Célia Aymonier, maladroite au tir. Mais déjà, Martin Fourcade avait déclaré avoir trouvé "des bonnes sensations sur les skis".
 

"J'ai retrouvé mes armes"


Après le sprint dimanche, il a confirmé ce bon état d’esprit : "Je suis déçu du résultat et du tir debout qui me coûte cher mais je suis heureux parce que même après les deux tours de pénalité, je prenais du plaisir sur la piste, à être offensif, aller de l'avant, a dit le biathlète sur la Chaîne L'Equipe. Au niveau de l'état d'esprit et de l'attitude, c'est vraiment super, je suis dans une bonne dynamique."

Le multi-champion ajoute : "Il y aura des courses plus difficiles cet hiver, j'en ai conscience, mais j'ai envie de surfer sur cet état d'esprit de jeunesse retrouvée. L'an dernier, j'avais l'impression d'être nu au milieu d'un champ de bataille et aujourd'hui j'ai retrouvé mes armes. La bataille ne fait que commencer." Ses adversaires sont prévenus.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus