Des pierres jetées sur les voitures depuis le pont de Millas, les gendarmes des Pyrénées-Orientales mobilisés pour retrouver les coupables

Publié le
Écrit par Yann Gonon

Qui jette des pierres sur les voitures depuis le pont de Millas ? Plusieurs pare-brises ont été endommagés et des accidents graves évités ces dernières semaines. Les gendarmes des Pyrénées-Orientales sont mobilisés.

Jeu stupide ou véritable intention de nuire, une enquête est en cours pour tenter de comprendre et surtout de démasquer les auteurs des jets de pierres qui ont failli causer plusieurs accidents ces dernières semaines dans les Pyrénées-Orientales. 

Les faits se sont tous produits au même endroit, sur la Route nationale 116, en dessous du pont de Millas et à chaque fois à la nuit tombée. A quatre reprises, des pierres ont été jetées depuis le pont et ont atterri sur les pare-brises de voitures qui circulaient sur la deux fois deux voies.

A chaque fois, les dégâts ont été limités à un gros choc sur le parebrise ou sur la carrosserie. Les pare-brises ont été fendus mais pas entièrement brisés, précise la gendarmerie. Aucun des automobilistes touché n'a ainsi perdu le contact de son véhicule mais les conséquences auraient pu être dramatiques. Sur cet axe à deux voies de circulation qui relie Perpignan à Prade, les voitures sont ainsi autorisées à rouler jusqu'à 110 km/h.

Quatre plaintes au total ont été déposées. Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver le ou les auteurs des jets de pierre qui pourraient être poursuivis pour mise en danger de la vie d'autrui, précise le capitaine Bernard, de la compagnie de gendarmerie de Perpignan. Les surveillances ont été renforcées aux abords du pont de Millas.