• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'épidémie de rougeole touche Perpignan

Un vaccin de la rougeole - mars 2019 / © F3 LR
Un vaccin de la rougeole - mars 2019 / © F3 LR

Dans les Pyrénées-Orientales, 9 cas de rougeole ont été recensés depuis le début de l'année. Cette maladie très contagieuse est en recrudescence en Occitanie. 

Par Olivier Le Creurer

8 cas de rougeole ont été déclarés dans les Pyrénées-Orientales, courant février, dans une communauté de gens du voyage.

Puis un 9 ème au Barcares.

La rougeole est extrêment contagieuse . Le virus peut rester jusqu'à 2 heures dans l'air. 

Pour Marylin Ruffin, l'infirmière qui a été chargée de contenir l'épidémie, il faut agir très vite pour éviter la propagation de la maladie.

On a un délai très court pour agir, pour vacciner et protéger les personnes qui ont été en contact avec la personne qui a les symptômes de la rougeole, pour éviter que d'autres cas se manifestent. Une personne peut en contaminer 15 autres.  


Comme la varicelle, la rougeole ne s'attappe qu'une fois. Mais elle est grave et potentiellement mortelle. 

Il n'existe pas traitement spécifique.

Et le seul moyen de s'en prévenir : c'est le vaccin.

Depuis 30 ans, la maladie s'était faite plus rare mais elle revient aujourd'hui.
En cause selon les autorités sanitaires : une couverture vaccinale insuffisante en France.

Aujourd'hui, les personnes les plus vulnérables sont nées après 1980, comme l'explique le docteur Julian Cornaglia, infectiologue.

Le problème, ce sont ces adultes qui n'ont pas été vaccinés pendant leur enfance. Et l'on retrouve des cas de rougeole chez ces enfants ou adultes qui font des complications, comme des encéphalites, et qui, pour certains malheureusement décèdent


Depuis 2018, le vaccin est obligatoire pour les nouveaux nés. 

Il se fait en deux injections à l'âge de 12 mois. 

Objectif : augmenter la couverture vaccinale, plutôt mauvaise en France en général et en Occitanie en particulier.

Pour Donatien Diulius, délégué départemental adjoint de l'ARS (agence régionale de santé), on est, pour l'instant, très loin des objectifs à atteindre.

La rougeole est très contagieuse et peut provoquer de graves complications. Le seul moyen de s'en protéger est la vaccination, obligatoire depuis le 1er janvier 2018.
Or seul 82% de la population des pyrénées orientales est vaccinée et il en faudrait 95% pour éradiquer la maladie.

Il y a des disparités départementales, mais la couverture vaccinale ne dépasse pas les 80%. Il y a un gros travail à faire pour protéger la population et atteindre l'objectif de 95%.


Depuis le début d'année, 83 personnes ont été infectées par la rougeole en Occitanie. Parmi eux, 21,5% ont été hospitalisés et 6% ont eu des complications sévères (pneumopathies). Les enfants de moins de 5 ans sont les plus touchés.
 
En France, une personne est décédée des suites de la rougeole.
 


 

A lire aussi

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus