Fermeture de la RN116 dans les Pyrénées-Orientales : des travaux estimés à plus de 10 millions d’euros

La route nationale 116 a été coupée dans les deux sens pour une durée minimum de 3 semaines après le passage de la tempête Gloria - 25 janvier 2020 / © Prefecture 66
La route nationale 116 a été coupée dans les deux sens pour une durée minimum de 3 semaines après le passage de la tempête Gloria - 25 janvier 2020 / © Prefecture 66

Après le passage de la tempête Gloria, au mois de janvier dernier, la RN.116, dans les Pyrénées-Orientales, a été fortement impactée. Plusieurs éboulements ont causé sa fermeture pour au moins 3 semaines. Les travaux viennent d’être estimés à plus de 10 millions d’euros.

Par Joane Mériot

Ils vont être longs et coûter chers ! Les travaux de la rn116 dans les Pyrénées-Orientales n’ont pas encore débuté mais ils sont déjà estimés à plus de 10 millions d’euros. Cet argent devrait être entièrement débloqué par l’Etat, annonce le ministère de l'écologie dans son dernier communiqué :
 

Jean-Baptiste Djebbari ( Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports) confirme l’engagement de l’Etat qui financera sans délai l’ensemble des travaux de réparation et de remise en circulation de la RN116. Les premières estimations dépassent 10 millions d’euros.

La route a été largement endommagée par le passage de la tempête Gloria du 20 au 23 janvier dernier. 
 


Trois semaines minimum de travaux


Ces travaux n’ont pour l’instant pas encore débuté car il faut s’assurer que les ouvriers puissent travailler en toute sécurité sur le massif.
 

Plusieurs éboulements ont eu lieu après le passage de la tempête Gloria. Le dernier en date, celui du 3 février, a obstrué un canal, qui a engendré un soulèvement de la chaussée de plus d’un mètre. Des travaux étaient en cours pour la réfection de la chaussée.

Sur le massif aujourd’hui, encore 500 000m3 de terre sont encore en mouvement.
 

Des conséquences catastrophiques 


La RN116 est une route importante des Pyrénées-Orientales, elle constitue l'axe principal pour rejoindre les stations de ski de la région depuis Perpignan. Alors, les premiers à subir directement les conséquences économiques de la fermeture de cette route sont les commerçants et les gérants de sites touristiques surtout pendant cette période de vacances scolaires. Ils se sont d'ailleurs réunis ce vendredi 7 février 2020 pour manifester leur colère. Ils demandent des travaux pour la réfection de cette axe routier depuis des années. 
 

200.000 personnes sont attendues en Cerdagne pendant les vacances de février. Pour les élus catalans, les commerçants, éleveurs et habitants, la fermeture de la RN116 est "catastrophique". Ils dénoncent "les rafistolages incessants de la RN116 depuis des années, manifestement insuffisants.".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus