• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fumée à bord : atterrissage d'urgence à Toulouse pour le vol Paris-Perpignan de la compagnie Hop

Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) - arrivée du premier vol HOP! - 31 mars 2013. / © F3 LR
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) - arrivée du premier vol HOP! - 31 mars 2013. / © F3 LR

Nos confrères de France Bleu Roussillon ont recueilli les témoignages de passagers du vol Hop AF7465 Perpignan/Paris détourné en urgence vers Toulouse ce mercredi 26 juin au matin. Ils décrivent leur panique lorsque, quelques minutes après le décollage, de la fumée a été signalée dans le cockpit.

Par Valérie Luxey

Nos confrères de France Bleu Roussillon rapportent que la panique s'est emparée des passagers du vol AF7465 Perpignan/Paris, ce 26 juin 2019 au matin, lorsqu'un dégagement de fumée a été signalé dans la cabine de pilotage. L'appareil de la compagnie Hop (navette d'Air France) a dû être détourné quelques minutes après son décollage et atterrir en urgence à l'aéroport de Toulouse-Blagnac.


Hôtesse en scaphandre


Selon l'une des passagères, une hôtesse est sortie de la cabine équipée d'un masque à oxygène et d'un scaphandre. L'avion de Hop a alors amorcé très rapidement sa descente, provoquant des maux d'oreilles parmi les occupants de l'avion. Sur le site internet FlightRadar24, qui répertorie en temps réel le trafic aérien, on peut suivre minute par minute le trajet de l'avion.

Les données en ligne font état de l'amorce d'un virage et d'une descente à peine 20 minutes après le décollage de Perpignan, à l'approche de Toulouse, avec une décélération rapide de l'appareil, un Bombardier CRJ-1000.
 

Quatre passagers pris en charge par les pompiers à l'arrivée


Sur notre page Facebook, Virginie Pedrero nous précise que l'avion avait décollé à 10 heures 50 :
 

Certains ont pu reprendre leur itinéraire et d'autres non. Nous sommes plusieurs à être rentrés sur Perpignan. En tout cas, nous avons eu tous très, très peur. 


Air France, dans un communiqué, a tenté de dédramatiser l'incident en précisant que l'équipage n'a fait qu'appliquer les procédures en vigueur en pareil cas :
 

Quatre clients légèrement affectés par l'incident ont été pris en charge par les pompiers lors du débarquement.


Des passagers échaudés


Mais d'autres passagers affirment que la compagnie n'a proposé ni collation, ni bouteilles d'eau à l'arrivée à Toulouse. Seuls des bons de réduction de 10 euros à valoir sur leur prochains voyage leur ont été distribués. Arrivée en 2013 à Perpignan, la compagnie Hop a déjà déclenché la colère des passagers il y a près d'un an, en juillet 2018, lorsque le vol inaugural de sa nouvelle liaison vers Roissy a été annulé... Pour cause de fatigue de l'équipage.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard : les torses nus et maillots de bain interdits dans le centre du Grau-du-Roi

Les + Lus