Insolite : le village de Saint-Féliu d'Avall fait un heureux héritage grâce à la veuve d'un général

L'une des entrées du village de Saint-Feliu d'Avall dans les Pyrénées-Orientales. - 2018 / © Michel Clementz / MaxPPP
L'une des entrées du village de Saint-Feliu d'Avall dans les Pyrénées-Orientales. - 2018 / © Michel Clementz / MaxPPP

La mairie de Saint-Féliu-d'Avall l'a appris par courrier : la veuve du général Fernand Barboteu lègue au village une partie de sa fortune. Plus de 200 000 euros d'assurance-vie et sa maison avec son grand jardin en centre ville.

Par Carine Alazet

Le courrier de la banque est arrivé il y a 15 jours à la mairie de la commune des Pyrénées-Orientales. Suivi de peu par celui du notaire.

Le village de Saint-Féliu d'Avall est l'héritier de la moitié de l'assurance-vie de Renée Barboteu, décédée en juillet 2019, à l'âge de 99 ans. Et de sa maison familiale.

"Nous avons été les premiers surpris", raconte le maire Roger Garrido, " à son âge, elle sortait peu de sa maison."

Madame Barboteu était une personne très discrète, très élégante. Elle vivait une grande partie de l'année dans le village, de plus en plus longtemps en vieillissant. Mais elle ne nous avait rien dit ni même laissé entendre.

Le général Fernand Barboteu était né à Saint-Féliu d'Avall, il a toujours gardé sa maison natale et y a pris sa retraite au début des années 60.

Sa carrière militaire est exemplaire : engagé dans les forces françaises libres dès 1940, il est aux côtés du général Leclerc, dans la célèbre 2ème division blindée.

C'est lui qui va lancer l'assaut le 5 mai 1945 sur le "nid d'aigle" d'Hitler à Berchtesgaden, en Allemagne.
 


Depuis 2005, une place du village porte son nom et une stèle honore sa mémoire. On peut y lire le résumé de sa carrière :

"Dès juillet 1940 Fernand Barboteu refusant la défaite part à la formidable épopée, des forces Françaises Libres. Il s’illustre à la prise de Koufra, participe à la campagne deTunisie et sera blessé à Rabat.

En août 1944, il débarque en Normandie au sein de la 2e Division Blindée et participe activement à la libération de Paris et Strasbourg. « Le serment de Koufra à été tenu ».

Le 5 mai 1945 une section sous groupement Barboteu fera flotter les couleurs françaises sur le nid d’aigle d’Hitler à Berchtesgaden.

Le général Barboteu finit sa carrière en 1964 comme commandant supérieur des troupes du Pacifique".


Fernand Barboteu était connu pour être un homme très avenant, très discret aussi : il ne parlait pas de ses nombreux faits d'armes. Il est décédé en 1971. Il n'avait pas d'enfants.

La générosité de sa veuve ne touche pas seulement la municipalité : il y a 3 pages de dons dans son testament.

Toutes les personnes qui se sont occupées d'elles, qui venaient la voir ont reçu des petites sommes. Il y a un don pour le Souvenir Français, pour la mairie, pour l'église. Elle n'a oublié personne, détaille le maire de Saint-Féliu d'Avall.

La mairie a donc hérité de 204 741 € et de la maison des Barboteu, avec son terrain de 2 800 m², en copropriété avec l'évêché de Perpignan.

A l'issue de la succession, les sommes restantes seront partagées entre les clubs de sport de la commune et les écoles. 

Renée Barboteu n'a laissé aucune consigne pour l'usage des sommes qu'elle a donnéés.


 

Sur le même sujet

Les + Lus