• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le temps trop chaud n'a pas favorisé la production de l'artichaut du Roussillon

On enregistre une baisse de la production de l'artichaut du Roussillon - avril 2014 / © F3LR
On enregistre une baisse de la production de l'artichaut du Roussillon - avril 2014 / © F3LR

On compte une dizaine de jours d'avance pour la cueillette de l'artichaut du Roussillon, dont la production est en baisse, à cause d'une météo trop clémente.

Par Jean-Marc Huguenin


Depuis le début du mois de mars, en Salanque, la cueillette de l'artichaut bat son plein. Une récolte, cette année, précoce avec une dizaine de jours d'avance grâce à un hiver doux qui paradoxalement ne va pas favoriser une grosse production.

On estime déjà que la baisse de cette production pourrait atteindre cette année les 15%. Dommage, car les artichauts roussillonnais se vendent bien surtout au niveau national.

Les Français adorent le salambo, le macau et le calico, sans oublier bien sûr les violets en bouquets. Un marché qui se porte bien et qui trouve sa place parmi les productions concurrentes. Loin derrière la Bretagne, les artichauts du Roussillon avec ses 7.000 à 10.000 tonnes par an, représentent en effet le cinquième de la production nationale.

Petite récolte pour l'artichaut du Roussillon

 

Sur le même sujet

Grève des correcteurs du bac : une centaine de profs de l'académie de Montpellier font de la résistance

Les + Lus