Meurtre de Prescillia dans le cimetière d'Estagel : un ADN masculin isolé

Meurtre de Prescillia dans le cimetière d'Estagel : la jeune femme de 18 ans a été agressée et est morte asphyxiée - 7 juillet 2019. / © maxppp GOT OLIVIER
Meurtre de Prescillia dans le cimetière d'Estagel : la jeune femme de 18 ans a été agressée et est morte asphyxiée - 7 juillet 2019. / © maxppp GOT OLIVIER

10 jours après le meurtre de la jeune fille retrouvée assassinée dans un village des Pyrénées-Orientales, l'enquête progresse. Un ADN masculin de référence a été isolé.

Par Josette Sanna

Du nouveau, dix jours après le meurtre de la jeune Prescillia, un ADN masculin a été isolé.
 

L'expertise en recherche d'éléments biologiques a permis d'isoler un profil ADN masculin de référence. Les comparaisons qui ont pu être entreprises n'ont pas encore permis l'identification d'un suspect", précise dans un communiqué Bruno albouy, procureur de la République adjoint au parquet de Perpignan.

 

Agressée sexuellement et poignardée


Prescillia, 18 ans, avait disparu après le bal des pompiers le samedi 6 juillet. Le corps sans vie de la jeune fille avait été retrouvé le lendemain dans le cimetière d'Estagel. D'après les premiers éléments de l'enquête, elle aurait été victime d'une agression sexuelle et poignardée à cinq reprises, avant de succomber à une asphyxie.
 

Information judiciaire ouverte


Le parquet de Perpignan a ouvert le lundi 17 juillet dans le dossier du meurtre commis sur la personne de Prescillia Gonzales Manrubio, une information judiciaire contre X des chefs d'homicide volontaire commis sur une personne vulnérable et agression sexuelle commise à l'aide ou sous la menace d'une arme, sur une personne vulnérable.

Les investigations menées par les gendarmes de la section de recherches de Montpellier, de la brigade de recherches de Rivesaltes et du groupement des Pyrénées-Orientales, se poursuivent sous l'autorité d'un juge d'instruction.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus