• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : 7 offres de reprise pour New EAS basée sur l'aéroport de Rivesaltes

Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) - l'entreprise de maintenance aéronautique New EAS - novembre 2018. / © F3 LR
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) - l'entreprise de maintenance aéronautique New EAS - novembre 2018. / © F3 LR

Quel avenir pour la société New EAS de Perpignan-Rivesaltes et ses 228 salariés ? Le sort de cette entreprise catalane de maintenance aéronautique va se jouer au tribunal de commerce. 6 offres de reprise seront examinées ce jeudi après-midi, plus une de continuation de la direction actuelle.

Par Fabrice Dubault


L'entreprise catalane endettée à hauteur de 6 millions d'euros et placée en redressement judiciaire depuis octobre est prête à redécoller. C'est ce qu'affirme le dirigeant actuel, dont le plan de continuation sera étudié aujourd'hui par le tribunal de commerce.
Le carnet de commandes est plein et le dirigeant de New EAS prévoit l'entrée au capital de nouveaux investisseurs pour équilibrer les comptes. Il envisage de doubler les équipes de maintenance et donc de développer l'emploi.
 

D'ici 2 ans, on pense créer 200 emplois nouveaux, notamment en chaudronerie, en mécanique et en électricité, d'abord avec des contrats de professionnalisation gérés avec l'AFPA puis en CDI". explique Bruno Léchevin, président de New EAS Perpignan.


Si le tribunal refuse ce plan, il devra examiner les 6 autres offres de reprise.
Parmi elles, celle de Sabena Tecnics. Ce serait le pire des scénarios selon les salariés. Ils étaient d'ailleurs une centaine à le faire savoir lundi devant la préfecture des Pyrénées-Orientales, lors d'une manifestation à Perpignan. Car Sabena semble faire partie des favoris mais prévoit 60 à 65 suppressions d'emplois.

Le sort des 228 salariés est maintenant entre les mains du tribunal de commerce de Perpignan.
 
Perpignan : 7 offres de reprise pour New EAS basée sur l'aéroport de Rivesaltes
Quel avenir pour la société New EAS de Perpignan-Rivesaltes et ses 228 salariés ? Le sort de cette entreprise catalane de maintenance aéronautique va se jouer au tribunal de commerce. 7 offres de reprise seront examinées ce jeudi après-midi. - F3 LR - Récit : D.Aldebert

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs finalement suspendu jusqu'au 1er novembre

Les + Lus