Perpignan : un Airbus d'Air France effectue un arrêt d'urgence en plein décollage, frayeur des passagers

Perpignan : un Airbus A318 d'Air France effectue un arrêt d'urgence en plein décollage, frayeur des passagers - octobre 2019. / © tweet tous les airs y sont
Perpignan : un Airbus A318 d'Air France effectue un arrêt d'urgence en plein décollage, frayeur des passagers - octobre 2019. / © tweet tous les airs y sont

L'incident s'est produit ce mardi matin vers 10h45 sur l'aéroport de Perpignan-Rivesaltes. Un Airbus A318 d'Air France qui partait pour Paris-Orly a stoppé net sa course alors qu'il était lancé à pleine vitesse sur la piste pour le décollage. Les passagers ont été secoués.

Par Fabrice Dubault


L'avion lancé pour le décollage a brusquement arrêté sa course sur le tarmac de l'aéroport de Perpignan, à mi-chemin sur la piste d'envol.
Une manoeuvre d'urgence réalisée par le pilote qui a secoué les passagers et en a effrayé quelques uns.

Il s'agissait d'une intervention volontaire du commandant de bord à cause d'un changement rapide et imprévu du sens du vent... L'Airbus a donc freiné brutalement pour s'immobiliser en pleine piste.

C'est une alerte de cisaillement de vent qui a retenti au moment du décollage dans le cockpit et qui a décidé le pilote à rester au sol, pour attendre de meilleures conditions météo. En clair, un vent subit soufflant latéralement à l'avion s'est levé et aurait pu compliquer la manoeuvre de décollage.
On sait qu'avec l'atterrissage, ce sont les 2 moments les plus critiques et dangereux dans une phase de vol.
 

Selon nos confrères de l'Indépendant, "On ne s'y attendait vraiment pas et tout le monde a été secoué sur son siège car le freinage a été ultra-violent, on est passé de près de 300 km/h ou plus à 0, en quelques secondes", confie d'un des passagers.

Après vérifications techniques, l'avion a décollé sans problème pour Paris-Orly quelques minutes plus tard.

Dans un communiqué, mercredi 30 octobre, Air France précise :
 

Air France confirme que l’équipage du vol AF7465 du 29 octobre 2019 reliant Perpignan à Paris-Orly, a interrompu son décollage en raison du déclenchement d’une alarme de vent de cisaillement. Cette alarme indique aux pilotes la présence de turbulences. Le décollage a été interrompu en suivant une procédure connue et maîtrisée par les équipages. Ceux-ci sont formés et régulièrement entraînés à réaliser cette manœuvre prévue par le constructeur.

Sur le même sujet

Les + Lus