• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : Campagne choc face à l'explosion des incivilités envers les agents départementaux

L'un des visuels de la campagne de lutte contre les incivilités envers les agents du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales / © Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales
L'un des visuels de la campagne de lutte contre les incivilités envers les agents du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales / © Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales

En 2018, les signalements d'agressions physiques et verbales envers des agents du département ont augmenté de 15% dans les Pyrénées-Orientales. Pour réveiller les consciences, le Conseil Départemental lance une campagne d'affichage choc.

Par Valérie Luxey

Sur son bureau, Brigitte Tayant, directrice des maisons sociales de Perpignan, feuillette un classeur volumineux : il contient les signalements d'agressions verbales et physiques envers des agents du département. En 2018, ils ont augmenté de 15% :
 

Nous avons des menaces de mort sur la famille d'un agent, des insultes racistes au téléphone... Il y a une dégradation depuis 3 ans. Avant, c'était plutôt un manque de politesse : on ne dit pas bonjour, on demande à être reçu immédiatement, on exige... Aujourd'hui, on est passé aux agressions verbales et physiques.


Des agents inquiets pour leur sécurité


Adélaïde, une assistante sociale, témoigne anonymement : un individu qui s'était procuré son téléphone portable a menacé de venir l'agresser, elle et sa famille, à son domicile dont il disait connaître l'adresse. Et elle n'est pas la seule à craindre pour sa sécurité. Un phénomène que le département prend très au sérieux. Car cette situation est intolérable pour la présidente du Conseil Départemental, Hermeline Malherbe (PS) :
 

Cela nous arrive à tous d'être agacés, quand on va dans telle ou telle administration. Pour autant, on n'en vient pas forcément à l'agression. Là, on dit STOP : l'agression, c'est inacceptable !


Réveiller les consciences en provoquant les lecteurs


Alors, les élus départementaux ont décidé de financer une campagne d'affichage faite de phrases chocs, destinées à provoquer le lecteur. Elle sera placardée dans tous les services du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales. Il s'agit d'appeler au respect, afin d'améliorer les relations entre la population et les 2500 agents de service public du département. Voici le reportage d'Arnaud Richard et Joan Lopez.
 
Perpignan : campagne choc contre les incivilités envers les agents du département
Dans les Pyrénées-Orientales, en 2018, les signalements d'incivilités envers les agents du Conseil Départemental ont bondi de 15%. Face aux agressions verbales et physiques, une campagne d'affichage choc est lancée pour réveiller les consciences. Avec Brigitte Tayant, directrice des maisons sociales de Perpignan, Adelaïde, assistante sociale et Hermeline Malherbe, présidente (PS) du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales. - France 3 Occitanie/Pays Catalan - Arnaud Richard, Joan Lopez

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus