• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : dépôts de bus bloqués par les conducteurs en grève, Vectalia assigne la CGT en justice

Les dépôts de bus Vectalia sont bloqués depuis lundi 22 mai par les conducteurs de bus en grève. / © France 3 Languedoc-Roussillon
Les dépôts de bus Vectalia sont bloqués depuis lundi 22 mai par les conducteurs de bus en grève. / © France 3 Languedoc-Roussillon

A Perpignan, la société de transports Vectalia a décidé d'assigner la CGT en justice car, depuis lundi 20 mai, les dépôts de bus sont bloqués par le personnel gréviste. Les conducteurs entament leur huitième jour de grève, ce mercredi 22 mai, demandant notamment une revalorisation salariale.

Par Aurélia Abdelbost

Les conducteurs de bus de Perpignan entament leur huitième jour de grève ce mercredi 22 mai et, depuis lundi, aucun bus ne circule car le personnel gréviste bloque les dépôts. Aussi la société de transports Vectalia a assigné la CGT en justice pour demander le déblocage de plusieurs sites dont le dépôt Sankeo.

L'audience s'est tenue dans la matinée, mercredi 22 mai. Le juegement est attendu jeudi.
Dans l'attente, la grève se poursuit.
 

"Ce droit de grève est illégal, parce qu'il y a un service minimum à respecter", a estimé Daniel Mach, vice-président de la communauté urbaine en charge de la mobilité. Il indique également que les jours de grève ne seront pas payés, malgré les revendications des salariés.

Les négociations entre Vectalia et le personnel gréviste sont toujours en cours. Les grévistes demandent de meilleures conditions de travail et une revalorisation salariale, dénonçant notamment des traitements différents entre les employés de l'exploitant Sankéo/Vectalia et ceux qui travaillent pour sa filiale, VTI.
 
 
Perpignan : dépôts de bus bloqués par les conducteurs en grève, Vectalia assigne la CGT en justice
A Perpignan, la société de transports Vectalia a décidé d'assigner la CGT en justice car, depuis lundi 20 mai, les dépôts de bus sont bloqués par le personnel gréviste. Les conducteurs entament leur huitième jour de grève, mercredi 22 mai, demandant notamment une revalorisation salariale. - F3 LR

Sur le même sujet

Narbonne : trinquons au premier salon de l'apéro... Tchin-tchin

Les + Lus