• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : des dizaines de manifestants opposés à la candidature du président algérien Bouteflika

Manifestation à Perpignan le mercredi 6 mars contre la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika / © France 3 Occitanie
Manifestation à Perpignan le mercredi 6 mars contre la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika / © France 3 Occitanie

Environ 80 personnes se sont réunies place de la République à Perpignan mercredi soir. Des manifestants opposés à la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika pour un 5e mandat.

Par E.E / France 3 Pays Catalan


Un rassemblement en guise de solidarité s'est tenu mercredi soir à Perpignan. 

Moins d'une centaine de ressortissants algériens a tenu à manifester contre la candidature du président actuel Abdelaziz Bouteflika, dont la légitimité est remise en cause. 
 

"Le département des Pyrénées Orientales c'est 10 000 ressortissants algériens, donc on veut montrer notre soutien envers les citoyens qui se trouvent de l'autre côté de la Méditerranée", affirme Farid Mellal du collectif franco-algérien Pyrénées-Orientales. 

"Cela peut apporter quelque chose sur la scène internationale, que le pouvoir, même ici, se rende compte que les Algériens ont une conscience politique", ajoute-t-il. 
 
Perpignan : des dizaines de manifestants opposés à la candidature du président algérien Bouteflika
Environ 80 personnes se sont réunies place de la République à Perpignan mercredi soir. Des manifestants opposés à la candidature du président algérien Abdelaziz Bouteflika pour un 5e mandat.  - France 3 Pays Catalan - Fabien Garreau et Alain Sabatier

Depuis le 22 février, des dizaines de milliers de personnes manifestent en Algérie contre la candidature de leur président actuel âgé de 82 ans. Selon plusieurs médias, Abdelaziz Bouteflika serait toujours hospitalisé en Suisse. Il n'a d'ailleurs pas déposé lui-même sa candidature au Conseil Constitutionnel, alors qu'il doit pourtant le faire en personne. 

Les manifestants à Perpignan ont promis d'autres rassemblements avant l'élection présidentielle le 18 avril prochain.
 

Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus