Perpignan : une entreprise lance le concept de “l'espadrille qui sent bon”

Olivier Gelly, le créateur de la marque d'espadrilles Payote - Juin 2017 / © MAXPPP
Olivier Gelly, le créateur de la marque d'espadrilles Payote - Juin 2017 / © MAXPPP

Pour lutter contre les mauvaises odeurs générées par les espadrilles, une entreprise perpignanaise a décidé d'intégrer des microcapsules dans la toile, libérant un doux parfum pamplemousse.

Par Eline Erzilbengoa

Et si l'on mettait fin aux stéréotypes de l'espadrille qui sent mauvais ? Après s'être posé la question, Olivier Gelly a décidé d'agir. "Nous faisons pas mal de publicité sur les réseaux sociaux et nous avons eu beaucoup de commentaires nous disant : 'de toute façon l'espadrille ça pue'", confie le créateur de la marque Payote.

Il est vrai qu'en période estivale, le frottement de la peau sur le cordage et le tissu de la fameuse sandale peut laisser une odeur incommodante. "Enfin ça dépend des gens et combien de temps ils les portent", précise Olivier Gelly, un brin rieur. 


Des microcapsules créées à Montpellier


Face à ce constat pour le moins dérangeant, le Perpignanais a une idée : intégrer des microcapsules anti-bactériennes dans la toile des espadrilles qui diffusent une odeur pamplemousse. "C'est bien c'est frais pour l'été", s'amuse-t-il. 

L'entreprise travaille depuis six mois sur ce concept en partenariat avec un laboratoire à Montpellier. "L'odeur parfumée dure environ trois semaines à un mois, et nous pensons désormais à commercialiser des recharges", explique Olivier Gelly.


L'espadrille avec microcapsules sera lancée à la fin du mois de mars. Une option sera disponible sur le site internet : avec ou sans parfum, parmi les 150 modèles de sandales.

Une entreprise made in France

La marque Payote a été créée en 2016 à Perpignan. Sa production est 100% française, les espadrilles étant fabriquées à Mauléon au Pays-Basque. Elles sont distribuées en France mais aussi à l'étranger : en Belgique, en Suisse et même en Australie. 

Sur le même sujet

Perpignan : 136 passagers bloqués dans un avion pour une suspicion d'alerte choléra

Les + Lus