• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : une femme de 31 ans tuée à coups de couteau en présence de ses enfants

C'est dans cette résidence de Perpignan, située avenue de Prades, qu'ont eu lieu les faits, le vendredi 5 juillet. / © P. Georget / FTV
C'est dans cette résidence de Perpignan, située avenue de Prades, qu'ont eu lieu les faits, le vendredi 5 juillet. / © P. Georget / FTV

Le corps d’une femme de 31 ans a été retrouvé sans vie, vendredi soir, dans un appartement de Perpignan. Soupçonné de l’avoir tué à coups de couteau, son compagnon a été placé en garde à vue et écroué. La victime, mère de quatre enfants, envisageait de le quitter.

Par Olivia Boisson


C’est un voisin qui aurait donné l’alerte, dans la nuit du 5 au 6 juillet. Les secours sont dépêchés avenue de Prades à Perpignan, au cœur d’une résidence. Ils y trouveront le corps sans vie de Christelle, âgée de 31 ans, poignardée dans son appartement.

Elle était mère de quatre enfants.
 


Le compagnon interpellé


Le compagnon de la victime, âgé d’une quarantaine d’années, était sur place au moment de l’arrivée des secours et de la police. Il a été arrêté et mis en garde à vue pour meurtre.

D'après plusieurs témoignages, les disputes étaient devenues le quotidien de ce couple.  D'après le frère de la victime, le suspect serait "drogué et alcoolique".

Un différend conjugal serait-il à l'origine de ce décès. D'après les voisins de la victime, Christelle avait retrouvé du travail depuis deux mois et envisageait de quitter son compagnon.

S
ur place, son compagnon, père de deux des plus jeunes enfants, a été immédiatement interpellé. Lors de son audition, il aurait reconnu avoir porté trois coups de couteau à sa compagne.

Sous l'emprise de l'alcool au moment des faits, il aurait agi par jalousie, soupçonnant la jeune femme de fréquenter quelqu'un d'autre.


3 enfants présents sur les lieux


Dans l’appartement, trois enfants étaient présents au moment des faits. Ils ne souffrent d’aucune blessure physique mais étaient très choqués : ils ont été transporté vers le centre hospitalier de Perpignan.

Les deux aînés, âgés de 9 et 7 ans, ont ensuite été recueillis par leur père.

Les plus jeunes, issus de l'union avec le principal suspect, ont été pris en charge "en urgence" selon les termes du procureur de la République adjoint par l'aide sociale à l'enfance des Pyrénées-Orientales. 


En détention provisoire


Selon nos confrères de l'Indépendant, à l’issue de 48 heures de garde à vue dans les locaux du commissariat de Perpignan, le quadragénaire a été déféré dimanche 7 juillet au palais de justice de Perpignan.

Il a été mis en examen pour "meurtre sur conjoint", la notion de préméditation n'a donc pas été retenue. Une information judiciaire est en cours.

 

Sur le même sujet

Mobilisation à l'hôpital de Montpellier et Narbonne

Les + Lus