• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : Louis Aliot ne sera pas tête de liste pour le Rassemblement National aux Européennes

Louis Aliot s'est rendu chez les juges dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants de son parti au Parlement européen - photo d'illustration prise le 21 juin 2017 / © Thomas SAMSON / AFP
Louis Aliot s'est rendu chez les juges dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants de son parti au Parlement européen - photo d'illustration prise le 21 juin 2017 / © Thomas SAMSON / AFP

Le député européen et conseiller municipal d'opposition à Perpignan a décidé de se concentrer sur les municipales de 2020. C'est ce que le chef de la fédération du Rassemblement National dans les Pyrénées-Orientales a annoncé sur l'antenne de RMC ce mardi matin.

Par Carine Alazet

Louis Aliot préfère Perpignan à Strasbourg ou Bruxelles. Il veut se consacrer dès à présent à la campagne des municipales de 2020. 

J'ai beaucoup réfléchi. J'ai décidé de préférer Perpignan à toute autre forme d'engagement politique. Je ne serai pas tête de liste aux Européennes. 

Le Rassemblement National devra donc se passer de lui pour les élections européennes de 2019. Ainsi qu'il l'a déclaré ce matin au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Lors des municipales de 2014, Louis Aliot est arrivé en tête du 1er tour à Perpignan, avant d'être battu par le maire sortant UMP (aujourd'hui Les Républicains) Jean-Marc Pujol.

Cette année-là, il est également élu député européen. Il était tête de liste du Front National (aujourd'hui Rassemblement National) sur la circonscription du sud-ouest.

Peu à peu, il a abandonné la scène nationale pour se recentrer sur la vie politique locale et tenter de conquérir la mairie de Perpignan.
 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus