Perpignan : Louis Aliot “en retrait” de la direction du RN pour briguer la mairie

Photo d'illustration prise le 21 juin 2017. / © Thomas SAMSON / AFP
Photo d'illustration prise le 21 juin 2017. / © Thomas SAMSON / AFP

Le député Rassemblement national des Pyrénées-Orientales Louis Aliot a indiqué mardi qu'il s'était mis "en retrait" des instances de direction de son parti sans les quitter. Il préfère se préparer à l'élection municipale de Perpignan sous l'étiquette "rassemblement local".

Par Fabrice Dubault


Louis Aliot se présentera au scrutin de 2020, à la mairie de Perpignan, sans l'étiquette du RN, mais avec son soutien.
 

Je me suis mis modestement en retrait du bureau exécutif et du bureau national pour préparer au mieux ma stratégie municipale", a indiqué à l'AFP l'élu des Pyrénées-Orientales, ancien vice-président du parti qui est aussi le compagnon de la présidente Marine Le Pen, confirmant une information du Parisien.


En revanche, il n'y a "pas de désaccord, pas de démission" du parti, a-t-il précisé.

"Les municipales dans mon département et ma ville nécessitent l'ouverture de dialogues de rassemblement et d'ouverture avec différents milieux socio-professionnels, politiques, associatifs, (qui sont) facilités par ce retrait", a expliqué le député, qui entend se présenter à ce scrutin sous une étiquette de "rassemblement local", avec le soutien du RN.

Rappelant avoir adhéré au FN (devenu RN) en 1989, il assure qu'il "ne compte pas en partir de si tôt". "Surtout qu'en matière nationale et internationale, nous avons raison et Marine est notre leader incontestée".

Le bureau exécutif est l'instance de direction du RN. Il compte 9 membres y compris Marine Le Pen. Le bureau national est une instance de direction élargie (41 membres).

Louis Aliot, qui n'était pas présent à Paris le 13 janvier, au lancement de la campagne du RN pour les élections européennes, précise qu'il restera cependant membre du conseil national (parlement) du parti.

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus