• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan-Rungis : pour de Rugy “le train des primeurs sera maintenu jusqu'en décembre” et ensuite avec ou sans la SNCF

Perpignan - le train des primeurs chargé pour Rungis - archives / © F3 LR
Perpignan - le train des primeurs chargé pour Rungis - archives / © F3 LR

Le train des primeurs va-t-il s'arrêter le 15 juillet ? La question était posée depuis des jours en Roussillon. François de Rugy en visite dans la région mercredi a répondu clairement. NON. Il est maintenu jusqu'à la fin de l'année avec la SNCF. Mais ensuite ?

Par Fabrice Dubault


François de Rugy a tenu à couper court aux rumeurs des derniers jours, émanant notamment de la CGT locale, qui disaient que le train des primeurs entre Perpignan et Rungis allait s'arrêter le 15 juillet.

Le ministre affirme que non et met la SNCF devant ses responsabilités.
 

Depuis des années, cette ligne ne faisait l'objet d'aucun investissement. Les wagons frigorifiques sont à bout de souffle. La SNCF n'a jamais anticipé le renouvèlement du matériel. Elle a présenté une facture exhorbitante aux chargeurs... (...) On ne peut pas renchérir le coût des fruits et légumes de la région à cause d'un manque de prévoyance de la SNCF.

 

La ligne Perpignan-Rungis maintenue jusqu'à la fin de l'année


Le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire a confirmé au micro de France 3 qu'avec la ministre des Transports, il avait demandé à la SNCF de "maintenir la ligne jusqu'à la fin de l'année et de faire des propositions acceptables et réalistes sinon l'Etat fera appel à d'autres transporteurs ferroviaires car la loi le permet. Si une entreprise en quasi-monopole n'a pas réussi à se renouveler nous aurons d'autres opérateurs de frêt".
 
Interview de François de Rugy
Le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. - F3 LR

A lire aussi

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : des passionnés mettent 9 ans pour construire un bateau à vapeur

Les + Lus