Cet article date de plus de 3 ans

Au Sénégal, des Catalans veulent contribuer au tri sélectif

Des Catalans ont mis au point une charrette innovante, pour aider à la collecte des déchets. Une invention qu'ils ont présenté au Sénégal, où elle pourrait être très utile.
Beubeus, la plus grande décharge d'Afrique de l'Ouest.
Beubeus, la plus grande décharge d'Afrique de l'Ouest. © France 3 Occitanie
Depuis 2009, l’association catalane Sénégal Soler Soleil, est engagée dans un programme de coopération décentralisée, qui consiste à aider certains pays à se développer.

Ces aides passent par la lutte contre la pauvreté, l’accès à l’eau potable, à une nourriture de qualité ou encore l'accès aux soins.

A Rufisque au Sénégal, les Catalans ont apporté leur expertise dans le domaine du traitement des déchets.

Car cette ville de 100 000 habitants est souillée par l’accumulation des détritus. Pour aider à la mise en place du tri sélectif, la société perpignanaise Hycar services a conçu un prototype présenté aux élus locaux : une charrette, baptisée Hypomobile, dotée d’un système hydraulique permettant aux chevaux de porter jusqu’à 500 kilos de déchets sans souffrir.

Une innovation qui pourrait être précieuse, quand certaines routes sont difficilement accessibles autrement qu’avec ces charrettes.

Le projet des catalans espère devenir pilote sur l’ensemble de la ville de Dakar. Soutenu par le gouvernement sénégalais, il pourrait s’auto-financer, grâce à la revalorisation des déchets récoltés.


Le reportage de Marc Tamon et Alain Sabatier :
durée de la vidéo: 02 min 22
Au Sénégal, des Catalans veulent contribuer au tri sélectif ©France 3 Occitanie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays catalan international humanitaire monde environnement société solidarité écologie