L'évacuation d'Alain, l'homme de 300 kilos bloqué chez lui à Perpignan depuis un an, est terminée

L'évacuation de l'homme de 300 kilos bloqué chez lui, a commencé ce matin vers 7h dans le quartier Saint-Jacques à Perpignan. Alain a été extrait de son appartement à l'aide d'une grue. Une cinquantaine de personnes s'est mobilisée pour cette opération délicate qui a duré plusieurs heures.
Le 1er décembre 2020, une grue se déploie afin d'évacuer Alain, l'homme de 300 kilos bloqué chez lui à Perpignan depuis un an.
Le 1er décembre 2020, une grue se déploie afin d'évacuer Alain, l'homme de 300 kilos bloqué chez lui à Perpignan depuis un an. © D.Beyrault/FTV

Il est heureux ! Et moi aussi je suis heureux ! Il est heureux de penser que ce soir c'est la première fois depuis un an et demi qu'il va dormir dans un lit

Jean Codognès, avocat d'Alain P.

Ce midi, Alain - homme pesant plus de 250 kilos coincé dans son salon depuis un an - est enfin évacué de son appartement. Un sauvetage à hauts-risques : l'homme était susceptible de faire un arrêt cardiaque pendant l'évacuation et les murs des maisons de ce quartier populaire risquaient de s'effondrer. L'opération commencée au petit matin et qui a duré près de 4 heures est réussie.

Des heures de préparations 

7h00 ce mardi 1er décembre : les policiers et ouvriers arrivent devant le domicile d'Alain P. Techniquement et médicalement, l'intervention programmée ce jour à Perpignan est exceptionnelle. Il s'agit d'extraire l'homme de son domicile à l'aide d'une grue. 
Alain P., le 23 octobre dernier, bloqué chez lui à cause de son surpoids depuis un an
Alain P., le 23 octobre dernier, bloqué chez lui à cause de son surpoids depuis un an © Alain Sabatier FTV
L'homme à prendre en charge pèse entre 250 et 300 kilos, son état de santé s'est détérioré ces derniers mois à cause de son obésité morbide. D'autant qu'il est bloqué chez lui, assis au sol, sans bouger depuis un an. Son appartement vétuste est situé au 1er étage d'une maison, dans le quartier Saint-Jacques, dans une rue très étroite et donc peu accessible.
À Perpignan, Police, ouvriers et personnel médical sont arrivés sur place, rue du Moulin Parès, devant la maison d'Alain, souffrant d’obésité
À Perpignan, Police, ouvriers et personnel médical sont arrivés sur place, rue du Moulin Parès, devant la maison d'Alain, souffrant d’obésité © Dorothée Béhrault FTV
Vers 8h00, la grue arrive dans les petites rues étroites du quartier.  Il faut sortir Alain par une fenêtre en façade qui devra auparavant être agrandie afin qu'il puisse passer sur un brancard, trop grand et trop large pour emprunter l'escalier de la maison.  
La grue qui va servir à sortir Alain de son appartement est en train de se mettre en place.
La grue qui va servir à sortir Alain de son appartement est en train de se mettre en place. © Dorothée Bérhault FTV
9h00. Une cinquantaine d'intervenants sont arrivés sur place pour lui porter secours.  Après la mise en place d'un périmètre de sécurité et l'évacuation des habitants des immeubles voisins, tous les intervenants se déploient sur la zone. Dans le même temps, la grue de 100 tonnes, l'ambulance et les pompiers seront positionnés de l'autre côté des bâtiments, sur une place voisine.
 
A Perpignan, une cinquantaine de personnes sont mobilisées dont le SAMU du CHU de Montpellier qui va prendre en charge Alain juste après son évacuation.
A Perpignan, une cinquantaine de personnes sont mobilisées dont le SAMU du CHU de Montpellier qui va prendre en charge Alain juste après son évacuation. © Dorothée Bérhault FTV
Après des mois de tractations entre Alain, sa famille, son avocat et les autorités, puis des dizaines de démarches administratives, une solution est trouvée. Son avocat est arrivé sur place. 

J'appréhende beaucoup l’opération d’extraction mais nous n'avons pas vraiment d’autre choix....

Jean Codognes, avocat d'Alain.


Un an de démarches et d'appels à l'aide

Alain est quasi reclus chez lui depuis 4 ans et il ne sort plus de son appartement depuis décembre 2019. Jusqu'en juillet 2020, Alain refusait de se faire soigner et d'intégrer un établissement spécialisé car ses parents et sa soeur étaient décédés à l'hôpital, 5 ans plus tôt. Mais à force de persuasion, son frère qui s'occupe de lui, son avocat et les médecins ont réussi à le faire changer d'avis.Installé à même le sol, assis, calé avec des coussins, il attend depuis des mois une solution. Alain va être glissé dans un container blanc afin d'être évacué. 
 
Le container blanc dans lequel Alain . P va être glissé
Le container blanc dans lequel Alain . P va être glissé © Dorothée Bérhault FTV

Evacuation réussie

11h00 : l'évacuation démarre. Après avoir reçu des médicaments contre la douleur par les équipes du Smur 34 et du Samu 66, Alain attend le container qui va permettre de le sortir de chez lui.

Je l'ai examiné, il se porte plutôt bien. On a essayé de le mettre en confiance et maintenant il est en confiance. Nous avons réussi à avoir une bonne communication. L'an dernier, il avait refusé de partir à la dernière minute. Il est très très anxieux, là ça va ! 

Mustapha Sebbane, médecin urgentiste au CHU de Montpellier


La façade de l'immeuble a été ouverte. La grue élève son bras et hisse le container jusqu'à l'étage. L'homme est pris en charge par les équipes de secours et peut enfin être évacué en toute sécurité.11h30 : fin de la mission de secours. Alain, sain et sauf, est enfin sorti de son appartement. L'opération est un succès.
Une opération exceptionnelle menée conjointement avec le GRIMP.

C'est une intervention qui a nécessité un long travail préparatoire, de plusieurs semaines, avec des techniques particulières, comme l'utilisation de la grue avec un caisson fixé dessus, c'est inédit et exceptionnel ! Nous avions du matériel spécifique pour sortir la personne dans des conditions de santé satisfaisantes. 

Commandant Aurélien Paris, SDIS 66

Alain va être transféré vers le CHU de Montpellier. Il sera pris en charge et fera l'objet d'examens divers à cause de plusieurs pathologies comorbides. Après un temps de rééducation minimum, il sera accueilli dans un centre spécialisé dans le traitement de l'obésité sévère en Haute-Garonne, au nord de Toulouse.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société insolite pompiers faits divers