Explosion de cas de covid-19 : le masque à nouveau obligatoire à l'extérieur en Espagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camila Giudice
Le port du masque est à nouveau obligatoire dans la rue, partout en Espagne.
Le port du masque est à nouveau obligatoire dans la rue, partout en Espagne. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

A partir ce jeudi 23 décembre, les Espagnols doivent à nouveau porter un masque à l'extérieur. Une mesure présentée comme "temporaire" par le gouvernement, pour lutter contre la propagation du variant Omicron.

C’est une mesure rare que vient de prendre l’Espagne : le masque redevient obligatoire à l’extérieur à partir de ce jeudi.

Le premier ministre Pedro Sanchez l’a annoncé mercredi 22 décembre, et présenté comme une réponse à la propagation éclair du variant Omicron dans le pays.

Le masque a démontré au cours des derniers mois qu'il était un outil efficace dans la prévention.

Pedro Sanchez, premier ministre de l'Espagne

Le gouvernement a toutefois prévu quelques exceptions à cette obligation : la pratique sportive en plein air, ou les promenades dans un espace naturel, comme la montagne ou la plage.

Pedro Sanchez a également précisé que cette mesure était "temporaire".

Des restrictions plus strictes en Catalogne

La Catalogne va, elle, plus loin dans les restrictions sanitaires. Depuis le début de la semaine, la région attend le feu vert de la justice pour appliquer une batterie de mesures qu’elle vient d’instaurer.

Dans les rues de Figuères, au Nord de la Catalogne espagnole, ces nouvelles restrictions divisent. Si certains habitants jugent qu’elles sont une "bonne chose", d’autres s’inquiètent de voir les fêtes de fin d’année gâchées.

Une crainte partagée par les restaurateurs et les patrons de bar, qui ne pourront désormais accueillir que la moitié de leur clientèle au sein de leurs établissements. "Nous ne savons plus quoi faire" soupire Patricia Garcia, propriétaire d’un restaurant à Figuères.

Les aides publiques sont très faibles dans le pays, donc la baisse de revenus va être brutale pour cette restauratrice.

On comprend que la santé c’est le plus important et qu’il y a beaucoup de gens malades. Mais nous, l’hôtellerie, on subit beaucoup. On se réveille chaque jour en se demandant ce qui va encore nous arriver.

Patricia Garcia, restauratrice à Figuères

Les jauges devraient également faire leur retour dans les autres établissements recevant du public. Les lieux de culture et commerces ne pourront accueillir que 70% de leur clientèle.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.