Jean-Paul Alduy quitte la vie politique

Jean-Paul Alduy formule ces derniers voeux / © France 3 LR
Jean-Paul Alduy formule ces derniers voeux / © France 3 LR

Président de l'agglomération de Perpignan et premier adjoint UDI, Jean-Paul Alduy ne sera pas présent sur la liste UMP du maire sortant Jean-Marc Pujol. Le suspense était là et l'ex-sénateur et ex-maire de Perpignan a décidé de rendre publique sa décision depuis le Palais des Congrès.  

Par Laurence Creusot

Le timing est serré.
18 h 50 Jean-Paul Alduy prend la parole lors de la cérémonie des voeux au Palais des Congrès.
19 h 05 il est l'invité de France 3 Languedoc-Roussillon et répond aux questions d'Anne-Sophie Mandrou.

Partira, partira pas aux prochaines municipales? L'ancien maire de la ville a le sens de la mise en scène.
Il a annoncé sous les spots du palais des congrès de façon solennelle que "ces voeux étaient les derniers".

L'homme politique âgé de 71 ans a rédigé une charte en forme de testament pour l'agglomération.
"Place à une nouvelle génération" s'est-il exclamé avec un peu d'émotion dans la voix.
Perpignan (66)Jean-Paul Alduy ne part pas aux municipales

Historique

Pour la première fois depuis plus de 50 ans, le nom Alduy ne figurera pas sur les affiches électorales à Perpignan.
L'UMP Jean-Marc Pujol, désigné maire en 2009 après la démission de Jean-Paul Alduy brigue son premier mandat.

La famille Alduy : une institution politique dans les Pyrénées-Orientales pas une dynastie

"Mon père a été élu à chaque fois, moi même j'ai été élu 5 fois. Le mot dynastie est un mot usurpé.. Ce n'est pas une dynastie de droit divin... C'est un débat avec des électeurs, c'est un débat démocratique qui a fait que nous avons été élus.".

Perpignan : l'interview de Jean-Paul Alduy
JT 19/20 Languedoc-Roussillon 30 janvier 2014




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus