Cet article date de plus de 7 ans

L'extrême gauche perpignanaise dans la confusion

Ils veulent se présenter à travers deux listes d'extrême gauche et prétendent incarnés le véritable changement social à Perpignan. Ils peinent cependant à trouver suffisamment de candidats pour partir à la bataille des municipales.

A Perpignan, PS et PC font liste commune pour les prochaines échéances municipales, une alliance qui a entraîné le départ du Front de gauche qui préfère se retirer de la course à la mairie. Du coup, la gauche sera représentée par Jacques Cresta (liste PS/PC) et Jean Codognès (liste Europe-Ecologie Les Verts), des partis peu crédibles aux yeux de l'extrême gauche perpignanaise.

Face à cette situation, deux listes sont en construction, l'une serait menée par Axel Belliard, un militant du Front de gauche, sans le soutien de son parti, l'autre serait composée de militants du NPA (le Nouveau Parti Anti-capitaliste).

Deux listes qui se rejoignent sur la politique à mener à Perpignan mais qui éprouvent des difficultés pour se constituer.

durée de la vidéo: 01 min 38
L'extrême gauche de perpignan dans la confusion

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020