Marine Le Pen est venue soutenir Louis Aliot dans la bataille des municipales

© France 3 LR
© France 3 LR

La présidente du Front National était la vedette du meeting organisé par le candidat frontiste à Perpignan ce samedi après-midi. Marine Le Pen fait de la conquête de la mairie de cette ville de plus de 100 000 habitants un enjeu de la campagne. Louis Aliot est pour l'instant crédité de 28% des intentions de vote.

Par Carine Alazet, avec Pascale Barbès à Perpignan et l'AFP.


Dans son discours, le candidat du Front national à la mairie de Perpignan, Louis Aliot, a proposé de "réserver les marchés publics aux entreprises
du département" s'il était élu. "Nous donnerons une priorité à l'emploi local (...) Nous réserverons les marchés publics aux entreprises du département qui souffrent d'une concurrence déloyale liée à une politique européenne suicidaire". "Nous choisirons des entreprises qui embauchent de la main d'oeuvre locale. Nous favoriserons le développement économique des artisans, des commerçants et des PME", a-t-il promis. Avant d'entonner l'un des thèmes favoris du parti frontiste : la sécurité: "En moins de six mois, nous rétablirons la sécurité au centre-ville de Perpignan (...). Nous mettrons en place des moyens nouveaux pour la police municipale, et nous assumerons l'autorité et le respect de nos lois, de nos règlements, de notre manière de vivre".

Louis Aliot a ensuite fustigé la politique de son principal adversaire, le maire sortant UMP, Jean-Marc Pujol, parlant de "politiques clientélistes éhontées" et de "la situation désastreuse de certains quartiers". "On achète la paix sociale, mais on ne met pas les projets et les moyens suffisants pour sortir de cette ornière".

Marine Le Pen, présidente du Front National, et compagne de Louis Aliot, a ensuite pris la parole pour motiver les troupes frontistes, dans un palais des expositions comble. Il faut dire que le FN n'a jusque là gagné que dans des villes à faible population. Alors, avec ses 115 000 habitants, ses 16% de chômage et son influente minorité Pied-Noir, Perpignan est une cible de choix. 

Les interviews de Louis Aliot, très critique envers le maire UMP sortant et de Marine Le Pen, expliquant l'enjeu à Perpignan pour le FN, recueillis par Pascale Barbès et Philippe de Leyritz.

Louis Aliot et Marine Le Pen en meeting à Perpignan


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus