Un Nîmois tente de s'échapper de la prison de Foix, son codétenu est recherché

Une évasion s'est déroulée au petit matin ce lundi dans la maison d'arrêt de Foix, dans l'Ariège. Deux détenus ont tenté de fuir la prison. L'un des deux, originaire de Nîmes, a été appréhendé, mais le second, d'abord emprisonné à Perpigan, est toujours recherché.

Maison d'arrêt de Foix dans l'Ariège. Illustration.
Maison d'arrêt de Foix dans l'Ariège. Illustration. © Archives France 3 Midi-Pyrénées

Deux détenus se sont échappés de la maison d'arrêt de Foix, dans l'Ariège, au petit matin. Le plus jeune des deux, originaire de Nîmes dans le Gard, a été interpellé par les surveillants de nuit. Il avait été placé en détention pour vol et violences.

Le second, âgé de 45 ans, était toujours en cavale lundi après-midi. Incarcéré à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, il avait été condamné à quelques mois de prison pour vol. Il a été transféré à Foix et devait être libéré en novembre 2015.

Les deux hommes se sont échappés en se faufilant à travers un espace très étroit dans le plafond de leur cellule. Ils ont abouti dans les combles avant de monter sur le toit. Ils ont noué leurs draps pour escalader un mur et atteindre la porte d'entrée. Au moment de franchir la clôture électrique, le Nîmois de 27 ans a échoué, laissant son compagnon s'enfuir seul.

L'alarme de la maison d'arrêt n'a pas fonctionné, il a fallu qu'un autre détenu alerte le commissariat de Foix pour que l'évasion soit connue. La prison de Foix
fait pourtant partie "des établissements les mieux tenus de la région", assure Laurens Maffre, délégué régional de l'Ufap-Unsa, syndicat majoritaire de l'administration pénitentiaire. La prison de Foix compte actuellement 103 détenus pour 66 places, selon le syndicat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison faits divers justice société