Perpignan : Coûts exorbitants pour assurer la réhabilitation de l'ilôt Puig selon un expert

7 mois maintenant que le chantier de démolition de l'ilôt Puig est à l'arrêt. Face à la polémique qu'il a déclenché entre la mairie et les habitants de saint Jacques, le préfet a rendu les conclusions de l'expert indépendant. Un petit pas dans ce dossier selon les habitants.

Le rapport remis par deux experts indépendants, conclut à l’absence d’éléments d’intérêts patrimoniaux nécessitant leur sauvegarde à tout prix, mais aussi à la mise en évidence de coûts exorbitants pour assurer leur réhabilitation.
Le rapport remis par deux experts indépendants, conclut à l’absence d’éléments d’intérêts patrimoniaux nécessitant leur sauvegarde à tout prix, mais aussi à la mise en évidence de coûts exorbitants pour assurer leur réhabilitation.
Le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Chopin, a présenté les conclusions du rapport d’expertise réalisé à la demande de l’État sur les possibilités de réhabiliter les 7 immeubles constituant l’îlot 2 de la place du Puig dans le quartier Saint-Jacques à Perpignan.
 

Absence d’éléments d’intérêts patrimoniaux nécessitant leur sauvegarde


Le rapport remis par deux experts indépendants, conclut à l’absence d’éléments d’intérêts patrimoniaux nécessitant leur sauvegarde à tout prix, mais aussi à la mise en évidence de coûts exorbitants pour assurer leur réhabilitation. Le chiffre de 3050 euros le m2 est avancé.

Le préfet a indiqué que dans ces conditions, l’État ne soutenait pas l’opportunité de réhabiliter les immeubles de cet îlot, déclarés insalubres depuis de nombreuses années.

Coûts exorbitants pour assurer leur réhabilitation


Le maire de Perpignan et président de l'Office public de l’habitat Perpignan Méditerranée (OPHPM) a présenté l’objectif de réaliser la construction de 29 logements sociaux en faveur des habitants du quartier Saint-Jacques.

Les opposants à la destruction du quartier ont reçu divers soutiens, notamment celui de l'animateur TV Stéphane Bern, chargé d'une mission sur le patrimoine par le président Emmanuel Macron. "Quel scandale Monsieur le Maire Jean-Marc Pujol" avait-il dénoncé dans un tweet le 21 juin. "Comment osez-vous ? Quel désastre pour notre patrimoine commun !".
 

Le maire de Perpignan et président de l'Office public de l’habitat Perpignan Méditerranée (OPHPM) a présenté l’objectif de réaliser la construction de 29 logements sociaux en faveur des habitants du quartier Saint-Jacques.

Les associations présentes ont indiqué leur volonté de proposer rapidement un projet de construction-réhabilitation de cet îlot urbain. Reste à savoir si elle emportera l'adhésion de la ville .
 
Plan national de rénovation urbaine
La partie médiévale du centre-ville de Perpignan a été choisie parmi 200 quartiers en France pour bénéficier du Plan national de rénovation urbaine (PNRU).
De 2018 à 2024, 24 îlots du quartier Saint-Jacques, soit 483 logements, dont 40% sont inhabités selon la mairie, vont être détruits. Le plan prévoit la construction de 92 logements sociaux, de 92 logements libres et de 52 logements conventionnés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie patrimoine culture polémique société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter