• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : deux ans de prison ferme pour l'agression d'un surveillant

Ce matin mercredi 13 mars, le Tribunal de grande instance de Perpignan a condamné un détenu du centre pénitentiaire à deux ans de prison ferme après avoir agressé un surveillant. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT
Ce matin mercredi 13 mars, le Tribunal de grande instance de Perpignan a condamné un détenu du centre pénitentiaire à deux ans de prison ferme après avoir agressé un surveillant. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT

Ce matin mercredi 13 mars, le Tribunal de grande instance de Perpignan a condamné un détenu du centre pénitentiaire à deux ans de prison ferme après avoir agressé un surveillant.

Par Olivier Le Creurer

Un détenu de la prison de Perpignan a été condamné à deux ans de prison ferme par le Tribunal de grande instance de Perpignan et à payer une provision de 3000 euros.


Cellule anti-suicide


L'homme était placé dans une cellule anti-suicide car il avait mis le feu à la cellule du quartier disciplinaire, où il purgeait une peine de plusieurs jours pour avoir poussé un surveillant.

Lors de la distribution du repas, le détenu se serait mis à insulter tous les surveillants présents et à cracher du sang à plusieurs reprises sur le visage de l'un d'eux, tout en lançant son poing dans sa direction.
 

Un doigt cassé


Selon le syndicat UFAP UNSA justice, l’agent aurait juste eu le temps d’esquiver le coup, puis il aurait maîtrisé l'individu avec l'aide des autres surveillants. Très virulent, le détenu a réussi à lui casser un doigt (30 jours d’ITT).

Dans un communiqué, le syndicat UFAP UNSA justice s'est déclaré "très satisfait de ce jugement exemplaire qui donnera un message fort à la population pénale qui souhaite faire couler le sang des personnels pénitentiaires sur nos coursives."

Sur le même sujet

Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les + Lus