Perpignan : des habitants contraints d'évacuer en urgence un immeuble en péril imminent

Des étais soutiennent le bâtiment de 4 étages, situé sur un boulevard du centre ville de Perpignan. / © Harmonie Pacione / FTV
Des étais soutiennent le bâtiment de 4 étages, situé sur un boulevard du centre ville de Perpignan. / © Harmonie Pacione / FTV

À Perpignan, un immeuble vient d'être classé en péril imminent par la mairie. Le batiment de 4 étages, situé sur un boulevard du centre ville, se fissure depuis des années, suite à des travaux sur la voirie, selon les copropriétaires, qui doivent quitter les leux d'ici la fin de la semaine.

Par Emma Derome et Aude Cheron

Au numéro 50 du boulevard Mercader, dans le centre-ville de Perpignan, ce mercredi 2 octobre, Martine prend soin comme d'habitude de ses nombreux oiseaux. Impossible pour elle de les abandonner. Pourtant, d'ici la fin de la semaine, elle ne doit plus remettre les pieds dans son appartement, comme tous ses voisins.

Un arrêté de péril imminent frappe l'immeuble depuis vendredi 27 septembre. Dans un courrier, la mairie demande aux habitants de partir sous huit jours.

Moi j’aime bien être chez moi. Si je pouvais louer un appartement, je m’en irais, mais ce n’est pas le cas, et en huit jours, comment voulez-vous faire ?
Martine Rivas, propriétaire dans l'immeuble

Ce qui choque cette propriétaire, c'est l'urgence qui est imposée aux habitants de l'immeuble.
 
Le courrier reçu par les habitants le 27 septembre dernier / © Harmonie Pacione / FTV
Le courrier reçu par les habitants le 27 septembre dernier / © Harmonie Pacione / FTV

Des travaux sur la voiries à l'origine des fissures

Depuis plusieurs années déjà, il présente des fissures, qui sont apparues en 2015, à la suite de travaux réalisés dans la rue, selon les copropriétaires.

Le syndic de l'immeuble, en bras de fer avec la mairie depuis, décide de faire installer des fils d'étais en 2018 afin sécuriser le bâtiment le temps de financer un chantier de remise en état plus coûteux.

Mais, cet été, la situation a alarmé une locataire, qui a prévenu la mairie.

Une fissure s’est élargie, donc je me suis inquiétée, étant une mère seule avec quatre enfants… Je me suis tournée vers la mairie, pour savoir où en étaient les travaux. Ils m’ont dit que c’était dangereux, donc ils ont mis un arrêté de péril sur le bâtiment et nous ont dit d’évacuer.
Aïcha Priol, locataire

 
L'immeuble est fissuré depuis 2015, mais la situation se serait aggravée, selon une locataire / © Harmonie Pacione / FTV
L'immeuble est fissuré depuis 2015, mais la situation se serait aggravée, selon une locataire / © Harmonie Pacione / FTV

La mairie rend alors un arrêté de péril imminent le 14 août, suspendu à la fin du mois par le tribunal administratif, saisi par les habitants.

Risque d'effondrement de l'escalier

Mais, suite au rapport d'un expert mandaté par la mairie, l'urgence s'est à nouveau imposée, selon Pierre Parrat, adjoint au maire.

L'expert fait un constat alarmant, remarquant en plus des fissures, un affaissement du hall et un risque d'effondrement de l'escalier. Pour la mairie, pas question de prendre le moindre risque.

Un technicien spécialiste de la solidité des immeubles nous dit « Attention, danger ». Le maire, à partir de ce moment-là, n’a plus la faculté d’apprécier, il se range derrière l’avis du technicien et rend un arrêté de péril.
Pierre Parrat, adjoint au maire (LR) de Perpignan

Les propriétaires de l'immeuble ont l'interdiction d'habiter leur appartement à partir de ce samedi 5 octobre. Ils espèrent que cet arrêté sera levé dès que les travaux auront débuté.
 

Sur le même sujet

Les + Lus