Perpignan : la police découvre 2 sites de culture indoor de cannabis à la cité Bellus, 2 hommes arrêtés

Perpignan - 2 sites de culture de cannabis découverts par la police à la cité Bellus - 2019. / © Police 66
Perpignan - 2 sites de culture de cannabis découverts par la police à la cité Bellus - 2019. / © Police 66

Les policiers de Perpignan ont arrêté 2 hommes, vendredi matin, à la Cité Bellus. Ils sont accusés d'avoir cultivé plus de 360 plants de cannabis sur 2 sites de production et comparaitront en janvier devant le tribunal correctionnel.

Par Fabrice Dubault


Le groupe Stupéfiants du commissariat de police de Perpignan vient de boucler une belle affaire de culture de cannabis.

Suite à des renseignements sur la présence de deux sites de culture de cannabis, au sein de la cité Bellus située à Perpignan Nord, les policiers lancent une procédure. Les enquêteurs effectuent des constatations discrètes et vérifient la présence de matériel d’extraction d’air caractéristique des cultures indoor. De plus, la forte odeur de cannabis ne laisse aucun doute sur la nature illégale des plantations.

Vendredi 29 novembre, au petit matin, une opération est mise en place. 2 hommes de 46 et 25 ans sont interpellés et placés en garde à vue.
 
Perpignan - 2 sites de culture de cannabis découverts par la police à la cité Bellus - 2019. / © poice 66
Perpignan - 2 sites de culture de cannabis découverts par la police à la cité Bellus - 2019. / © poice 66

À la première adresse, un homme de 46 ans déjà connu des services de police est arrêté. La perquisition réalisée dans une annexe en bois implantée dans l’arrière cour de son domicile permettait de découvrir 116 plants et 70 boutures de cannabis, ainsi que tout le matériel nécessaire à la production, composé de ventilateurs, d’humidificateurs, de transformateurs, de lampes à sodium etc.…
Le mis en cause a reconnu spontanément que, faisant face à des difficultés financières, il avait l’intention de revendre sa récolte.

Le même scénario se répéte à la seconde adresse. 246 plants de cannabis et tout le matériel de culture sont saisis dans une annexe du pavillon. Le propriétaire des lieux, un Perpignanais de 25 ans, était interpellé à son tour.
Entendu par les enquêteurs, le jeune homme s’est entêté à affirmer que cette plantation, en dépit de sa taille importante, était destinée à sa consommation personnelle.

Les deux "cultivateurs" devront répondre de leurs actes devant le tribunal correctionnel de Perpignan en janvier 2020.
 

Sur le même sujet

Les + Lus