• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales: les arbres de la discorde à Caudies de Fenouillèdes

A Caudiès de Fenouillèdes, deux tilleuls sont au cœur d'une polémique entre habitants et mairie - 22 mars 2019 / © France 3 LR - Alain Sabatier
A Caudiès de Fenouillèdes, deux tilleuls sont au cœur d'une polémique entre habitants et mairie - 22 mars 2019 / © France 3 LR - Alain Sabatier

Ce matin à Caudiès de Fenouillèdes, dans les Pyrénées-Orientales, quelques habitants du village ont manifesté contre le projet d'abattage de deux tilleuls dans la cour de l'ancienne école. La municipalité prévoit de réaménager le lieu et les deux arbres deviennent gênants.

Par Alain Sabatier

Ils ont profité de l'inauguration de la nouvelle salle "Simone Veil" dans l'ancienne école pour remettre une lettre à la présidente du conseil départemental des Pyrénées-Orintales.


Symbole de la liberté 


Quelques habitants de Caudies de Fenouillèdes s'insurgent contre la suppression de deux tilleuls vieux de plus de quatre vingt ans. Deux arbres plantés comme symbole de la liberté entre les deux guerres dont la récolte chaque mois de juin permettait de faire le plein de tisane pour l'hiver. Pour les habitants, il est essentiel de laisser la nature pousser.
 

Des tilleuls gênants pour le réaménagement de la cour


Le projet du maire, Jean-Pierre Fourlon : réaménager la cour et tout remettre à niveau. Aussi pour lui, les arbres sont gênants. Ils défoncent le sol avec leurs racines et donc impossible pour lui de rénover : 

Ces arbres qui existent ont déjà largement soulevé le sol de la cour et vont se retrouver déchaussés et se serait donc à long terme un moyen de les faire mourir. Il faut avoir en tête que de toute façon ces arbres ont vécu et vont finir par mourir, confie le maire de la commune.
 

Pyrénées-orientales : des arbres devenus trop gênants
Pour le maire Jean-Pierre Fourlon, ces arbres sont gênants dans le cadre du réaménagement de la cour - France 3 LR - A.Sabatier

D'autres espèces seront replantées mais avec des essences aux racines profondes. Les opposants au projet ne cautionnent pas. Pour eux ces deux tilleuls font partie du patrimoine du village. Ils sont en bonne santé et ne demandent qu'à vivre !


Vers une bétonisation à outrance ? 


Marc Maillet, président de Frene 66, la fédération pour les espaces naturels et l'environnement dans les Pyrénées-Orientales, dénonce, lui, la manie de la bétonisation des sols à outrance : 


La politique de réaménagement urbain ne prévoit pas la protection des arbres, au contraire ces arbres dérangent parce qu’il y a des racines, et ces racines peuvent endommager la future dalle qui va être mise. Ici dans cette cour, la nature pourrait reprendre ces droits et les tilleuls être maintenus, regrette Marc Maillet.  

 
Pyrénées-Orientales : les arbres de la discorde à Caudies de Fenouillèdes
Pour Marc Maillet, il faut laisser la nature reprendre ses droits.  - France 3 LR  - A.Sabatier



Les travaux devraient commencer dans quelques semaines à moins que la polémique des tilleuls de Caudiès soulève un vent de contestation.

Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus