Pyrénées-Orientales : baignade interdite dans le Tech après la mort d’un chien

Un couple et son chien dans la rivière du Tech, près de Perpignan. / © RAYMOND ROIG / AFP
Un couple et son chien dans la rivière du Tech, près de Perpignan. / © RAYMOND ROIG / AFP

La présence de cyanobactéries, ou algues bleues, est suspectée dans les eaux du Tech, dans les Pyrénées-Orientales, depuis qu’un chien est mort après s’y être baigné. Ces bactéries sont également dangereuses pour l’homme.

Par Richard Duclos

Dans les Pyrénées-Orientales, les communes d’Elne et Saint-Génis-des-Fontaines ont décidé de prendre un arrêté pour interdire la baignade dans l’eau de la rivière Le Tech. "L’eau de la rivière ne permet pas une baignade en toute sécurité, sans risque de porter atteinte à la santé ou à la découverte des personnes ou des animaux", préviennent les communes.

L’interdiction a été prise après la mort d’un chien s’étant baigné dans le cours d’eau, dans la commune voisine de Brouilla. Cette mort fait craindre la présence d’algues bleues, ou cyanobactéries. Ces bactéries, fréquentes en milieu naturelle, peuvent être mortelles pour les animaux lorsqu'elles sont présentes en grande quantité. Elles peuvent provoquer chez l’homme des problèmes cutanés ou des vomissements.
 


L’Agence Régionale de Santé (l’ARS) a effectué des prélèvements mardi 20 août pour confirmer ou non la présence de ces bactéries. Celles-ci apparaissent dans les eaux douces peu profondes, et peuvent se multiplier avec la chaleur. "Nous attendons vivement ces résultats afin de prendre d’autres mesures avec tous mes collègues maires qui logent la rivière le Tech", déclare Pierre Taurinya, le maire de Brouilla. Les résultats devraient être connus dès la semaine prochaine.

Le Tech, long de 84 kilomètres, traverse vingt-cinq communes. L’abreuvage des animaux est également formellement interdit, jusqu'au 31 août.
 
Pyrénées-Orientales : baignade interdite dans le Tech après la mort d’un chien
Avec : Pierre Taurinya, maire de Brouilla ; Guillaume Dubois, délégué départemental de l'ARS 66 - France 3 Occitanie - Reportage : Lola Bodin, Philippe Georget et Frédéric Jeannerat

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus