Cet article date de plus de 7 ans

Un policier de Perpignan gravement blessé par un mineur en garde à vue

La colère monte au commissariat de Perpignan où un fonctionnaire de police a été agressé, mercredi soir. Le syndicat SGP Unité Police FO appelle les policiers à une grève du zèle, mercredi prochain.
L'hôtel de police de Perpignan - archives
L'hôtel de police de Perpignan - archives © France 3 LR

C'est la cinquième fois en moins d'une semaine qu'un fonctionnaire de police des Pyrénées-Orientales est blessé dans l'exercice de ses fonctions. Le dernier incident en date s'est produit, mercredi soir, dans les locaux de l'hôtel de police de Perpignan.

L'auteur de l'agression, un adolescent âgé de 16 ans, avait été placé en garde à vue après son interpellation pour vol avec violence.

Après avoir refusé de réintégrer sa geôle, il a assommé un policier d'un violent coup de poing qui a entraîné l'hospitalisation du fonctionnaire qui ne pourra pas reprendre son service avant le mois de mars.

Les syndicats de police demandent plus de sévérité envers les agresseurs, l'auteur du coup de poing a en effet été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire après avoir été déféré au parquet.

Une situation intolérable pour le syndicat SGP Unité Police FO qui appelle les policiers à une grève du zèle, mercredi prochain. 

La réaction du représentant du syndicat Alliance police nationale Antoine Cuevas
durée de la vidéo: 00 min 35
Perpignan: réaction des syndicats de policier après l'agression d'un fonctionnaire




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police justice enquêtes