Cet article date de plus de 7 ans

Les villes convoitées par le FN en Languedoc-Roussillon

Où le Front national peut-il l'emporter en Languedoc-Roussillon ? Le parti d'extrême droite compte sur les villes où les résultats de Marine le Pen à la présidentielle ou du FN aux législatives. Reste à constituer des listes ce qui n'est pas toujours évident.

La carte est explicite : c'est dans le sud-est que le front national espère remporter le plus de villes en se basant sur les résultats des deux scrutins précédents : la présidentielle et les élections législatives de 2012.
Qu'en sera -t-il en réalité ?

Le parti de Marine Le Pen présentera un candidat dans 41 des 78 villes de plus de 1 000 habitants où il a enregistré ses meilleurs scores depuis 2012.
Si l'on zoome sur la situation en Languedoc-Roussillon sur 11 communes convoitées seules 6 proposent une liste pour l'instant : Mèze (34), Beaucaire, Saint Gilles, Vauvert, Pont-Saint-Esprit et Milhaud.

##fr3r_https_disabled##

Infographie Francetv info Bastien Hugues

MÉTHODOLOGIE. Pour les besoins de notre enquête, nous avons retenu les 78 communes de plus de 1 000 habitants, répondant au moins à l'un des critères suivants :
• à l'élection présidentielle d'avril 2012, Marine Le Pen a recueilli au moins 30% des voix ;
• à la dernière élection législative, en cas de duel au second tour, le candidat FN a recueilli au moins 45% des voix ;
• à la dernière élection législative, en cas de triangulaire au second tour, le candidat FN est arrivé en tête.

Le Gard terre d'extrême droite ?
Le 22 avril 2012 le Gard votait à 25,51 % pour Marine le Pen et la plaçait en tête de tous les candidats présidentiels. Le Gard élisait quelques jours plus tard l'un des deux députés favorable au F.N. Gilbert Collard. C'est dire pourquoi le F.N. porte tant d'espoir dans ce département.
Une terre qui a connu un député d'extrême droite Charles de Chambrun, élu comme député (FN) du Gard de 1986 à 1988 à la faveur du scrutin proportionnel.
Aux élections municipales de 1989, il devient le premier maire FN d'une municipalité de plus de 10 000 habitants, à Saint-Gilles, dans le Gard. 

Beaucaire avec Julien Sanchez, St Gilles avec Gilbert Collard, enfin Jean-Louis Meizonnet à Vauvert réussiront-ils à l'emporter ?
Si les choses semblent plus facile pour le député bleu marine Gilbert Collard, il semble que pour l'instant;Julien Sanchez est un peu de mal à boucler sa liste.
 Le manque de candidats réduit de moitié les espoirs de conquête du F.N.

A suivre toute l'enquête de notre confrère de Francetv info Bastien Hugues

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 rassemblement national