• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Port-Barcarès : plongée au cœur du Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins de l'université de Perpignan

Les étudiants en Master du Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins de Port-Barcarès (Pyrénées-Orientales) en plongée en juin 2019 / © Joan Lopez, France 3 Occitanie/Pays Catalan
Les étudiants en Master du Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins de Port-Barcarès (Pyrénées-Orientales) en plongée en juin 2019 / © Joan Lopez, France 3 Occitanie/Pays Catalan

Depuis 2013 le Centre de Recherche des Ecosystèmes Marins de l'université de Perpignan, basé à Port-Barcarès (Pyrénées-Orientales), forme des étudiants venus de toute la France suivre les cours du "Master Sciences de la mer et Biologie". Objectif de ces futurs chercheurs : préserver la biodiversité.

Par Valérie Luxey

Créé en 2013 à Port-Barcarès, le Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins (CREM) est un laboratoire de recherche, mais aussi un centre d'enseignement pour les étudiants en Master "Sciences de la mer et Biologie" de l'université de Perpignan. Il forme ces futurs chercheurs à la préservation de la biodiversité.


Un module de plongée scientifique unique


15 jours par an, ces étudiants se retrouvent donc sur le littoral catalan pour un module d'apprentissage de la plongée scientifique unique en son genre : Port-Barcarès devient alors la base avancée de l'université de Perpignan pour ces jeunes scientifiques venus de toute la France, comme Sophie, originaire de la côte Atlantique :
 

Je viens du Pays Basque et je suis venue parce que, notamment, il y avait cette option de plongée. Pour ceux qui veulent faire de la biologie marine, je trouve ça super ! On est en contact avec les professionnels, on apprend à plonger scientifiquement, c'est top !


Acquérir les bons gestes


Vérification du matériel et dernières mises au point avant de partir en mer : ce module de plongée scientifique permet d'acquérir les bons gestes et réflexes tout au long du cursus, comme l'explique Philippe Lenfant, professeur d'écologie marine à l'université de Perpignan et responsable du CREM :
 

C'est quand même intense ! Si il y a des choses à revoir au fur et à mesure des deux semaines, ils vont pouvoir corriger leurs façons de faire et apprendre à travailler en équipe.


Conditions réelles


Lorsque l'équipe est fin prête, le bateau quitte le port du Barcarès, direction le large pour une plongée à 10 mètres, une profondeur faible. Mais l'exercice reste compliqué du fait de la mer agitée : pas facile de cartographier les fonds marins dans ces conditions !


La recherche au service de la biodiversité marine


L'autre volet du travail du CREM, au-delà de l'enseignement, c'est la recherche : le Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins de Port-Barcarès teste des solutions de restauration écologique. Ainsi, des larves capturées en mer grandissent pendant quatre mois à l'abri des prédateurs dans les laboratoires du centre. Une fois adultes, les poissons sont ensuite relâchés pour favoriser le repeuplement des fonds marins, préserver les espèces et par là, la biodiversité. Voici le reportage de Joan Lopez.
 
Port-Barcarès : plongée au cœur du Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins
Depuis 2013 le Centre de Recherche des Ecosystèmes Marins (CREM) de l'université de Perpignan, basé à Port-Barcarès (Pyrénées-Orientales), forme des étudiants venus de toute la France suivre les cours du "Master Sciences de la mer et Biologie". Objectif de ces futurs chercheurs : préserver la biodiversité. Avec Lucille et Sophie , étudiantes à l'université de Perpignan, Philippe Lenfant, professeur d'écologie marine à l'université de Perpignan et responsable du CREM, et Arthur et Marie, étudiants à l'université de Perpignan. - France 3 Occitanie/Pays Catalan - Joan Lopez

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : l'ancienne boulangerie de Salles-d'Aude est devenue un repère à rats

Les + Lus