Prolongation de l'autoroute ferroviaire Le Boulou-Bettembourg jusqu'à Calais en 2015

La liaison Perpignan-Luxembourg ,l'une des premières autoroutes ferroviares en France.
La liaison Perpignan-Luxembourg ,l'une des premières autoroutes ferroviares en France.

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, doit annoncer la création en France d'une troisième autoroute ferroviaire, du nord jusqu'aux Landes via l'Atlantique, et le prolongement vers le nord, de la liaison Le Boulou-Bettembourg qui transportent des poids lourds sur le réseau existant.

Par Fabrice Dubault


L'actuelle autoroute ferroviaire entre Bettembourg au Luxembourg et Le Boulou dans les Pyrénées-Orientales, ouverte depuis 2007, sera prolongée au nord jusqu'à Calais début 2015.

Aujourd'hui, deux autoroutes ferroviaires existent:
  • Bettembourg-Le Boulou, qui a vu son trafic croître de 9% entre le 1er semestre 2012 et le 1er semestre 2013 et a transporté 55.000 poids lourds en 2012.
  • l'Alpine, qui franchit les Alpes et transporte environ 25.000 poids lourds par an.
L'autoroute ferroviaire atlantique ouvrira le 1er janvier 2016 entre Calais et Tarnos

Lors de l'annonce de ces nouvelles autoroutes ferroviaires, présentées comme une concrétisation de la transition énergétique, le ministre assistera également à la signature d'un contrat de 40 millions d'euros entre Lorry Rail (filiale de Géodis, la branche transports de marchandises de la SNCF ) qui exploite ces lignes, et le fabricant Lohr portant sur l'achat de 105 wagons de transport de camions.
L'autoroute ferroviaire atlantique ouvrira le 1er janvier 2016 entre Calais et Tarnos (Landes). La facture sera de 300 millions d'euros pour les infrastructures, réglée par Réseau Ferré de France (RFF).
La société Lorry Rail, qui a remporté l'appel d'offre pour le contrat de concession, commandera au printemps 278 wagons, soit 100 millions d'euros, à la société alsacienne Lohr pour cette ligne.

Le conseil d'administration de la SNCF devra approuver, le 26 septembre, la convention qui préfigurera cette 3e autoroute.
Contacté par l'AFP, le ministère des Transports explique que "la création de l'autoroute ferroviaire Atlantique doit permettre un report modal de la route vers le rail de l'ordre de 7% du trafic, 480 poids-lourds par jour, sur la traversée de la France du nord au sud".
Il s'agit de "structurer une offre de transport de poids lourds par train, sur de longues distances, pour avoir moins de poids lourds sur les routes", a ajouté le ministère.

L'autoroute ferroviaire atlantique devrait transporter, à terme, près de 85.000 poids lourds par an.
Selon le ministère, "des projets de raccordements de ces grands axes sont à l'étude, notamment le raccordement de l'ensemble des ports de la côte d'Opale et de l'Ile-de-France à ce réseau".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus