• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : 36 communes concernées par des restrictions d’eau

Jusqu'au 1er février, 36 communes sont concernées par des restrictions d'eau - 9 janvier 2019 / © France 3 LR
Jusqu'au 1er février, 36 communes sont concernées par des restrictions d'eau - 9 janvier 2019 / © France 3 LR

La préfecture des Pyrénées-Orientales a diffusé ce lundi un communiqué pour limiter l’utilisation d’eau dans 36 communes du département, et ce jusqu’au 1er février 2019 au moins.
 

Par Joane Mériot

Des restrictions d’eau pendant un été caniculaire ça paraît plutôt normal mais en plein mois de janvier, il y a de quoi se poser des questions ! Pourtant depuis ce lundi 7 janvier, 36 communes des Pyrénées-Orientales sont concernées par des restrictions d’eau.
 

Pourquoi des restrictions d’eau en plein hiver ?


"Les événements pluvieux de l’automne 2018 ont abondamment arrosé le département des Pyrénées-Orientales, explique la préfecture dans un communiqué, et généré une hausse des niveaux piézométriques des nappes souterraines. Pour autant, les ressources en eau des secteurs Aspres-Réart et Bordure côtière nord présentent encore des niveaux bas." Peut-on lire dans le communiqué de la Préfecture des Pyrénées-Orientales.

Au mois de décembre, il a plu en gros deux fois moins que la normale sur les plaines orientales, et là nous n’avons pas eu de précipitations depuis le 16 décembre. En revanche, à l’automne 2018, nous avons de très fortes précipitations.

Mais ces pluies abondantes n’ont pas suffi pas à renouveler les nappes phréatiques. Pour Henri Salvayre, Hydrologue il faut entre 6000 et 12000 ans pour réalimenter la nappe phréatique.

Ce qui pourrait expliquer ces restrictions d'usage d'eau, même en plein hiver. Pour les prochains jours, quelques flocons de neige sont attendus selon Météo france.

Le reportage de Dorothée Berault et Céline Llambrich

 
Pyrénées-Orientales : 36 communes concernées par des restrictions d’eau
PLusieurs communes des Pyrénées-Orientales sont concernées par des restrictons d'eau. - France 3 LR - Dorothée Berault et Céline Llambrich
 

Quelles restrictions ?


Sont interdits jusqu’au 1er février 2019 :
  • Le prélèvement de l’eau pour le remplissage des piscines privées à usage unifamilial, exception faite de la première mise en eau après construction du bassin. Cela ne concerne pas les appoints en eau nécessaires au cours de la saison quelle que soit la ressource mobilisée ;
  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires, véhicules de secours et de pompiers) ou technique (bétonnière …) et pour les organes liés à la sécurité ;
  • Le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ;
  • Le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l’objet de travaux ;
  • Le lavage des voiries sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques ;
  • L’arrosage des pelouses, des rond-points, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, stades et espaces sportifs de toute nature de 8 h à 20 h. Ne sont pas concernés : les fleurs, jardins potagers, les plantes en pots, les « greens et départs » de golfs, les jeunes plantations de moins de trois ans et les travaux de génie végétal et de plantation de berges de cours d’eau de moins de trois ans réalisés par des établissements publics gestionnaire de rivière ;
  • Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel.

Quelles communes sont concernées ?

Les communes concernées par ces restrictions d’usage sont :

Le Barcarès, Sainte-Marie, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles Bages, Banyulsdels- Aspres, Brouilla, Cabestany, Caixas, Calmeille, Canohès, Corneilla-del-Vercol, Elne, Fourques, Llauro, Llupia, Montauriol, Montescot, Oms, Ortaffa, Passa, Pollestres, Ponteilla, Sainte-Colombe-dela-Commanderie, Saint-Jean-Lasseille, Saleilles, Terrats, Théza, Tordères, Tresserre, Trouillas, Villemolaque, Villeneuve-de-la-Raho, Vivès.

Sur le même sujet

Perpignan : incendie sur les berges de la Têt

Les + Lus