• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : 450 moutons ont pris leurs quartiers dans les douves de la forteresse de Salses

Les moutons sont accueillis au château de Salses notamment dans le cadre d'un projet d'éco-pâturage. / © F3 Occitanie
Les moutons sont accueillis au château de Salses notamment dans le cadre d'un projet d'éco-pâturage. / © F3 Occitanie

Pendant une semaine, le château de Salses dans les Pyrénées-Orientales accueille un troupeau de 450 moutons. Pour de l'éco-pâturage, mais aussi pour aider à la préservation des chauves-souris.

Par RD avec DB

La forteresse de Salses, dans les Pyrénées-Orientales, a de nouveaux pensionnaires : 450 moutons, qui ont élu domicile pour une semaine. Leur arrivée vendredi 11 janvier, et la traversée du village sous l’escorte de la police, des chiens, et sous l’œil attentif de la bergère, a fait sensation.

Dans les douves du château, le troupeau va paître et ainsi assurer l’entretien des lieux de façon écologique. Une vision un brin insolite aujourd’hui, mais qui était tout à fait classique à une époque, comme le rappelle Jacqueline Maillé, administratrice de la forteresse.

"Ce n’est pas habituel au XXIe siècle, mais ça l’était au XVIe et au XVIIe siècle. A l’intérieur du monument on a déjà une laiterie, on a une étable, une boulangerie, trois écuries… Il y avait beaucoup d’animaux, beaucoup de bruits, beaucoup d’odeurs !"
 

Attirer les insectes


Les moutons ne vont pas juste servir à l’éco-pâturage. Ils sont aussi là pour la protection des chauves-souris qui vivent dans la forteresse : car sur les 12 espèces qui y vivent toute l’année, sept sont menacées. Les déjections des moutons vont attirer des insectes coprophages (qui se nourrissent de ces crottes), insectes qui vont à leur tour servir de nourriture aux chauves-souris.

Depuis 2017, diverses actions sont ainsi menées pour la préservation de la biodiversité du site, classé Natura 2000.

 


 

Sur le même sujet

Cette vidéo est indisponible pour le moment.

Hérault : à Lunel, les soldes ont plutôt bien démarré

Les + Lus