• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : bientôt un métro entre France et Andorre ?

Porta - archives / © google street view
Porta - archives / © google street view

Le projet de métro souterrain prévoit de relier Porta en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales et le Pas-de-la-Case en Andorre. 7 kilomètres de ligne sous la montagne, à plus de 2.500m d'altitude. Un dossier ancien relancé par les chambres de commerce de Perpignan et d'Andorre.

Par Fabrice Dubault


Andorre et la France soutiennent ce projet novateur de funiculaire entre les 2 pays. Une convention devrait même être signée dans les prochains jours entre la Chambre de commerce andorrane et la Chambre de commerce de Perpignan et des Pyrénées-Orientales.
La quasi-totalité de cette nouvelle ligne de métro est en France, d'où les démarches entamées pour inscrire le projet dans le futur PLUI de la commune catalane de Porta.
 

C'est le projet du siècle pour toute la Cerdagne. Il ne faut surtout pas le laisser passer" explique Marius Hugon, maire de Porta.


Ce projet serait une aubaine pour les commerçants andorrans, pour les touristes mais aussi pour les habitants de la Cerdagne qui vont travailler au Pas-de-la-Case quand la route est coupée en hiver, notamment les N.20, N.22 et N.320.

Coût de l'investissement : 150 millions d'euros.
 
Porta (66) : bientôt un métro entre France et Andorre ?
Le projet de métro souterrain prévoit de relier Porta en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales et le Pas-de-la-Case en Andorre. 7 kilomètres de ligne sous la montagne, à plus de 2.500m d'altitude. Un dossier ancien relancé par les chambres de commerce de Perpignan et d'Andorre. - F3 LR - Reportage : G.Duval et J.Lopez

Nos confrères de France bleu Roussillon qui ont publié cette information en exclusivité sur leur site internet précisent :

"C'est la solution d'un tunnel avec un métro souterrain qui a été retenue et c'est la commune de Porta dans les Pyrénées-Orientales qui a été choisie comme point de départ de la ligne. Un métro qui permettrait de rejoindre le Pas-de-la-Case en 11 minutes sur une distance de 7 kilomètres, avec un dénivelé total de 580 mètres dans ce secteur de très haute montagne.
L'arrivée serait prévue, comme pour un métro traditionnel, en sous-sol au cœur du village du Pas-de-la-Case.

S'il aboutit, le projet devrait nécessiter la construction à Porta d'un poste de douane et d'une nouvelle gare, à proximité de la ligne actuelle de chemin de fer qui relie Paris-Austerlitz, Toulouse à Latour de Carol. Un viaduc de 200 mètres sera également nécessaire pour aller de la gare jusqu'au démarrage du tunnel.

Les promoteurs du projet misent aussi sur la ligne ferroviaire Paris-Toulouse-Latour-de-Carol et celle vers Barcelone.
 

Sur le même sujet

Porta (66) : bientôt un métro entre France et Andorre ?

Les + Lus