Pyrénées-Orientales : colère des professionnels après l’interdiction de l’accès au Pic du Canigou en transport collectif

Ce professionnel du transport collectif est inquiet. Sa dizaine de 4x4 restera sur le parking cet été. / © C. Llambrich / France 3 LR
Ce professionnel du transport collectif est inquiet. Sa dizaine de 4x4 restera sur le parking cet été. / © C. Llambrich / France 3 LR

L’ONF a décidé d’interdire l’accès au Pic du Canigou aux professionnels du transport collectif. Le motif : ils n’auraient pas répondu correctement à l’appel d’offre. A un mois des vacances d’été, les professionnels du secteur sont inquiets.

Par Olivia Boisson


C’est officiel. L’accès au Pic du Canigou, en transports collectifs a été interdit par l’ONF (Office National des Forêts). Jusqu’à présent, 5 entreprises transportaient les touristes sur une partie de l’ascension du Canigou. Cette interdiction est un coup dur pour ces professionnels. Parmi eux, Jean-Paul Bouzan s’apprêtait à débuter sa 29ème saison.
 

Au départ, c’était une activité complémentaire, j’avais deux véhicules. Aujourd’hui, j’en ai plusieurs. Nous avons investi au fil du temps. Quand nous avons appris la nouvelle, cela a été un véritable coup de massue. Nous avons surtout appris cette nouvelle au dernier moment et nous sommes restés sans voix.


Un motif d’interdiction remis en cause


Selon l’ONF, le motif de cette interdiction est le suivant : les entreprises n’auraient pas respecté les critères de l’appel d’offre. Parmi ces critères, il y aurait l’obligation pour les transporteurs de se regrouper en association ou en syndicat.
Cette justification n’est pas satisfaisante pour les professionnels concernés qui réfutent le motif invoqué, d'autant que selon eux, aucune explication écrite ne leur a été signifiée.

Jean-Paul et Patricia Bouzan ne comprennent pas cette décision car un partenariat avec les guides existe. Leur entreprise réalise 50% de son chiffre d’affaires grâce aux transports sur le Canigou.
 

Cela nous permet de vivre tout le reste de l’année. Il nous faut des revenus, il faut que l’on puisse payer nos charges. Si nous n’avons pas le Canigou cet été, les charges ne pourront pas être prélevées sur nos comptes.


Coup dur pour l’économie locale



Les professionnels du transport collectif sont donc inquiets. Ils ne sont pas les seuls : les professionnels du tourisme craignent que 10 heures de randonnée découragent certains clients qui ne viendront donc pas dans leurs établissements. Les gérants de l’hôtel Princess se demandent comment va se dérouler l’été.
 

Les randonneurs pourront toujours monter au Pic du Canigou car ils y vont pas leurs propres moyens. Par contre, cette décision prive les marcheurs de la beauté du Pic du Canigou, qui est incroyable il faut le dire.

Aujourd’hui, nous allons encore peut-être nous priver d’une clientèle importante pour nous et pour tous les hébergeurs.


Certains estiment que l’interdiction d’accès aux 4x4 professionnels masquerait la volonté du syndicat mixte Canigó grand site, de centraliser la gestion du transport. Contacté par nos journalistes, ce syndicat n’a pas souhaité s’exprimer.

Voici le reportage d'Aude Chéron, Céline Llambrich et Fanette Declercq.
Pyrénées-Orientales : colère des professionnels après l’interdiction de l’accès au Pic du Canigou en transport collectif
L’ONF a décidé d’interdire l’accès au Pic du Canigou aux professionnels du transport collectif. Le motif : les professionnels n’auraient pas répondu correctement à l’appel d’offre. A un mois des vacances d’été, les professionnels du secteur sont inquiets. - France 3 LR

Modalités de circulation sur les pistes forestières du massif du Canigou

  • Secteur des cortalets : la piste du Llec, reliant Villerach au refuge des Cortalets, sera ouverte à partir du 25 mai jusqu’à Esquena d’Ase (1380m). L’hypothèse d’une ouverture en intersaison (mai/juin/septembre/octobre) jusqu’à Prat Cabrera (1650m) est à l’étude pour l’été 2020, indique la préfecture des Pyrénées-Orientales. Quant à l'’accès au parking d’entrée du site de Balaig (950m) depuis le Col de Millères (Fillols), il est ouvert au public toute l’année.

 

  • Secteur d'accueil de Marialles : la piste de Marialles (Casteil) reliant le Coll de Jou au refuge sera ouverte à la circulation publique à compter du 25 mai. L'accès jusqu’au refuge de Marialles (1720m) est ouvert en mai et juin, septembre et octobre et l'accès jusqu’au parking El Rander (1520m), en juillet et août.

 

  • Trobada (15 et 16 juin) et Régénération (22 juin) : les demandes d’autorisation d’accès en véhicule au refuge des Cortalets par la piste du Llec pour ces manifestations doivent être formulées avant le 31 mai (contact : autorisation-canigo@laposte.net). La délivrance de l’autorisation est limitée à 85 véhicules par manifestation.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus