• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : le Fort Dugommier, un patrimoine restauré peu à peu à Collioure

Une bonne part de la restauration consiste à déblayer le fort, simple montagne de gravats il y a 20 ans. / © F3 Occitanie
Une bonne part de la restauration consiste à déblayer le fort, simple montagne de gravats il y a 20 ans. / © F3 Occitanie

Dans les Pyrénées-Orientales, le Fort Dugommier offre une vue imprenable sur la baie de Collioure. Depuis 20 ans, ce monument historique construit en 1844 fait chaque été l’objet d’une restauration.
 

Par RD

C’est un travail qui prend du temps, mais qui touche bientôt à sa fin : chaque été, la restauration du Fort Dugommier, sur les hauteurs de Collioure, mobilise une vingtaine de bénévoles, venus de tous les horizons.

Un job d’été sans salaire, mais la gratification est ailleurs, comme le fait remarquer Mathilde Faure, étudiante en architecture :
 

Je trouve ça super excitant de faire quelque chose qui va vraiment servir et de pouvoir se dire quand le fort sera fini qu’on a participé à sa rénovation. C’est un super boulot d’été.


Le chantier a commencé il y a 20 ans, géré par l’association du fort Dugommier, avec le soutien des collectivités locales et régionales. "Quand on a découvert le fort c'était une montagne de gravats", rappelle Alexandra Barré, encadrante du chantier. La mission des bénévoles : nettoyer, déblayer, reconstruire. "C’est beaucoup de boulot mais au final le résultat est là."
 

Futur centre d'art 


Construit en 1844 pendant les guerres entre la France et l’Espagne, l’édifice, fleuron de l’architecture militaire en pays catalan, a ensuite été abandonné après la Seconde Guerre mondiale. Il est inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 2003. Après la restauration viendra un autre projet : faire de ce lieu un centre d’art et de science basé sur les énergies renouvelables.

Le reportage de Joan Lopez et Jean-François Puakavase :
 
Pyrénées-Orientales : le Fort Dugommier, un patrimoine restauré peu à peu
Avec : Gustave Sannié, bénévole ; Mathilde Faure, bénévole ; Alexandra Barré, encadrante chantier Fort Dugommier - France 3 Occitanie - Reportage : Joan Lopez, Jean-François Puakavase, Carine Gregorius


 

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus