• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pyrénées-Orientales : les fruits moches, un marché juteux pour une entreprise d'Ille-sur-Têt

Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales) - l'entreprise Si Bio et ses fruits moches - juillet 2019. / © F3 LR
Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales) - l'entreprise Si Bio et ses fruits moches - juillet 2019. / © F3 LR

En Pays Catalan, à Ille-sur-Têt, l'entreprise "Si Bio" lutte à sa façon contre le gaspillage alimentaire. Agriculteurs à la base, ces dirigeants sont en train de se tailler une jolie réputation dans le secteur des nectars, confitures et jus de fruits... grâce aux fruits moches.

Par Fabrice Dubault


On les appelle les fruits moches... Bons mais bannis par les circuits de distribution car pas aux normes, pas au calibre ou justement disgracieux, ils sont pourtant le point de départ indispensable de l'aventure d'agriculteurs d'Ille-sur-Têt. Ils ont décidé de leur offrir une seconde chance.
 

On est en bio et on a considéré qu'il fallait récupérer 100% de la production de fruits de nos arbres. Donc les fruits moches, trop mûrs ou abîmés, on les récupèrent et on les valorisent autrement... en jus ou autres" Alain Margalet, créateur et gérant de l'entreprise.


6 ans plus tard, l'entreprise baptisée "Si Bio" recycle plus de 1.200 tonnes de ces fruits recalés, trop éloignés des canons de beauté de la grande distribution. Jus de fruits, compotes, confitures ou soupes... rien ne se perd, tout se transforme...

Avec près de 10 salariés équivalent temps plein et désormais bien équipé, l'entreprise catalane fabrique aussi pour des clients, de petites productions, de 20 à 30.000 bouteilles... Comme du jus d'aloe vera.

Eviter le gaspillage alimentaire peut ainsi se transformer en success-story...
Grâce à un nouveau partenaire dans la distribution, Si Bio espère doubler sa production à moyen terme, jusqu'à 3 millions de bouteilles par an.
 
Pyrénées-Orientales : les fruits moches font les choux gras d'une entreprise d'Ille-sur-Têt
En Pays Catalan, à Ille-sur-Têt, l'entreprise "Si Bio" lutte à sa façon contre le gaspillage alimentaire. Agriculteurs à la base, ces dirigeants sont en train de se tailler une jolie réputation dans le secteur des nectars, confitures et jus de fruits... grâce aux fruits moches. - F3 LR : M.Tamon et A.Sabatier

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus