Pyrénées-Orientales : les sangliers dévastent les cultures maraîchères de la plaine de la Salanque

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Depuis 3 à 4 ans, les sangliers ont colonisé la plaine de la Salanque réputée pour ses terres maraichères. Régulièrement l'animal dévaste les cultures et déclenche la colère des agriculteurs qui n'en peuvent plus et appellent les autorités à l'aide. Reportage à Villelongue-de-la-Salanque.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Ludovic constate les dégâts après le passage d'un troupeau de sangliers dans son champs de céleri. Les 2 hectares récemment plantés sont irrécupérables.
 

Etant donné l'état de la parcelle, tout va être retourné et donc détruit. Les plantations sont irrécupérables, une perte totale donc... de 20.000 à 25.000 euros" se désole Ludovic.


Ce ne sont pas des poteaux, ni les filets électriques qui ont freiné l'animal attiré par des terres récemment irriguées et riches en lombric. Ce ver de terre joue un rôle fondamental dans la biologie des sols.

Depuis quelques années, des terres sont ainsi régulièrement saccagées par des hardes de sangliers. Leur nombre a explosé.
Autrefois cantonnés à des territoires moins fréquentés par l'homme, les sangliers n'hésitent plus à se rapprocher car ils trouvent dans cette plaine un habitat idéal.

Les cultivateurs se sentent délaissés et se disent découragés. Ils en appellent aux autorités afin d'obliger les propriétaires à nettoyer leurs parcelles. Ils demandent également l'organisation de battues supplémentaires pour chasser les prédateurs car la pression des sangliers devient pour eux insupportable.
 
durée de la vidéo: 01 min 41
Depuis 3 à 4 ans, les sangliers ont colonisé la plaine de la Salanque réputée pour ses terres maraichères. Régulièrement l'animal dévaste les cultures et déclenche la colère des agriculteurs qui n'en peuvent plus et appellent les autorités à l'aide. Reportage à Villelongue-de-la-Salanque. ©F3 LR
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité