La récolte de l’artichaut du Roussillon est lancée avec trois semaines de retard

L'artichaut du Roussillon est le premier sur le marché français, apprécié pour son goût et ses effets sur la santé, ses ventes ont presque doublé en quatre ans - 3 avril 2017 / © France 3 LR Marc Tamon
L'artichaut du Roussillon est le premier sur le marché français, apprécié pour son goût et ses effets sur la santé, ses ventes ont presque doublé en quatre ans - 3 avril 2017 / © France 3 LR Marc Tamon

La récolte du légume phare de la région, l’artichaut du Roussillon, est lancée avec trois semaines de retard à cause notamment des intempéries. Reportage à Saint-Laurent-de-la-Salanque, près du Barcarès.

Par Joane Mériot

C’est l’un des produits phares de la région. Mais cette année, la récolte s’est lancée avec trois semaines de retard. A cause notamment du temps cet hiver. Et même le légume a un bel aspect, à cause du gel, du vent et de la pluie aussi, les rendements sont loin d’être pleinement satisfaisant.

Le reportage de Celine Llambrich et Aude Chéron

Roussillon : la récolte de l’artichaut est lancée avec trois semaines de retard
La récolte du légume phare de la région, l’artichaut du Roussillon, est lancée avec trois semaines de retard dû notamment aux intempéries. - France 3 LR - Céline Llambrich et Aude Chéron

La concurrence bretonne


Avec ces trois semaines de retard, on a peur de se marcher dessus avec l’artichaut breton.


L'artichaut breton, une concurrence rude, elle représente 80% de la production en France.

Mais ces dernières années, le marché est stable, grâce notamment à une IGP indication géographique protégée obtenue en 2015.


Depuis les surfaces cultivées ont doublé en Roussillon. Chaque année 8.000 à 10.000 tonnes sont produites.

Sur le même sujet

Les + Lus